16 / 20
26/07/09
April rain
DELAIN
 
Deuxième album pour DELAIN, qui au départ était plus un projet solo de l’ex-WITHIN TEMPTATION Martijn WESTERHOLT. Pour April Rain, on est plus dans un effort de groupe, et la musique s’en ressent. DELAIN, ma foi, dans le genre, c’est bien foutu, inutile de le nier.

Question prod, tout d’abord : Gros son, bien rond, puissant, ce qui dans ce format est follement appréciable. Et puis, cela rend l’orientation « pop rock » de l’ensemble quand même un peu plus pêchue voire…Métal. Comme dans beaucoup de disques du genre, on a droit à tout un tas d’orchestrations très bien arrangées, et pas mal de pianos arpégieux donnant le La. Ça "riffe" velu, pas franchement d’expérimentations ni de prise de risque dans la musique de DELAIN, mais définitivement de l’efficacité et du hit single métal goth à la pelle. Mention spéciale à Mlle Charlotte WESSELS, dont le timbre assuré, reconnaissable et puissant ce qu’il faut nous assène des mélodies très accrocheuses et apporte une grande part de l’identité de l’ensemble.

Mentionnons une apparition de Marco HIETALA de « chez-qui-on-sait » qui trône sur le métal symphonique, pour l’excellent Control The Storm.

Cependant, vous êtes avertis : Comme dans la plupart des albums de ce genre, OK, c’est très bien fait et écrit, mais il n’en demeure pas moins qu’on arrive à la fin du disque en se disant qu’on a écouté une belle collection de hits, à défaut d’écouter un « album » à proprement dit. La nuance est grande, et il faudra probablement un peu plus d’assurance et de maturité à DELAIN pour la saisir, à l’instar d’un EPICA. D’autre part, je ne définirais personnellement pas cette musique comme du Métal à proprement dit, on est plus dans un format rock symphonique de bon aloi.

Dès lors, à vous de voir. Mais même si April Rain vaut définitivement l’écoute, il s’adresse principalement au public qui semble de toute façon bien visé dès le départ, et ainsi, l’amateur (l’amatrice en majorité, certainement ?) de female fronted rock band prendra son pied avec ces compos tout à fait honorables.

Audrey
Date de publication : dimanche 26 juillet 2009