17 / 20
21/11/09
From 6.00 to 7.00
AYMAN
 
La scène musicale rhône-alpine se porte bien, merci ! Pour preuve, ce nouvel album de Ayman MOKDAD, guitariste 6 cordiste ! Et pas seulement guitariste, car il joue aussi de la basse de belle façon, en plus de s'occuper de la programmation de la batterie, le tout "at home". Auteur d'un premier album, The Scheubi And Nobru Effect en 2007, et présent sur l'album de Bruno RIVOIRE et son KENOBASS PROJECT, Ayman a la générosité de proposer From 6.00 to 7.00 en téléchargement sur son site.

Ces événements se sont donc déroulés de 6.00 à 7.00. 7 titres "Métal" mélodiques fragmentent cette demi-heure, de 3 à 4 minutes chacun. Si son premier album s'étalait sur plus de 70 minutes, cette fois-ci, il a décidé de faire nettement plus bref, plus... temporaire ! Mais avec Ayman, la quantité n'entame en rien la qualité. Les profanes comme les autres apprécieront son jeu et le ton homogène des compositions. Nous pensons bien évidement aux Grands de ce monde de la guitare que sont les SATRIANI, VAI, RONDAT et autres PETRUCCI. Des bruitages (applaudissements, discours, hélicoptère en vol) au dosage homéopathique, ainsi qu'un clavier s'invitent sur un ou deux titres, de même qu'un court passage oriental.
Technique, certes, mais absolument pas démonstratif, loin d'un égocentrisme artistique frisant la pédanterie, Ayman joue avec sincérité et offre avec humilité son travail à tous ceux pour qui gratter 3 accords qui sonnent relève d'un rêve, voir d'un miracle... Mais aussi à tous les spécialistes du manche. Dans une même conscience, mais dans un genre différent, je pense au guitariste suisse Sébastien FROIDEVEAUX et son Voyages Extraordinaires.

Alors faites-vous plaisir et allez découvrir ce talentueux guitariste. Tout à l'air si facile, si simple de jouer de la guitare de cette manière !

Ben
Date de publication : samedi 21 novembre 2009