12 / 20
30/06/10
Dark diary
MAGICA
 
Déjà le cinquième album pour les Roumains de MAGICA, après Wolves And Witches sorti en 2008! Pas de changement à l'horizon, on a ici toujours affaire à du speed/power métal à tendance symphonique, chanté par la vocaliste Ana MLADINOVICI. Alors qu'en est-il de ce cru 2010 ?

Et bien malheureusement, rien de bien transcendant à se mettre sous la dent... Les compositions rappellent toujours fortement le pionnier du genre, NIGHTWISH, mais en plus fade et moins varié (My Kin My Ennemy, Used To Be An Angel,...).
Et si ces défauts n'étaient pas rédhibitoires il y a 10 ans, ils sont plus problématiques maintenant au vu du nombre de groupes qui officient dans le genre du métal à chanteuse.

Pourtant l'album n'est pas dépourvu de qualités : production correcte, quelques bons riffs (Need, Release My Demons), de bon soli, souvent inspirés (Never Like You, Need, ou encore le très mélodique de « Wait For Me), un claviériste (6 fingers) très inspiré mais sous exploité (le trop court Dear Diary), et la voix lyrique haut perchée d'Ana, qui progresse encore et livre une prestation impeccable. Seulement, les titres power s'enchainent les uns après les autres sans vraiment convaincre ni retenir l'attention, et laissent à l'auditeur une désagréable impression de déjà entendu.

Manque de variété (dans les ambiances, les tempos, le chant,...), schémas musicaux éculés, tout cela plombe cet album pas foncièrement mauvais mais trop classique, et qui condamne cette fois encore MAGICA à rester un outsider de la scène metal à chanteuse internationale.

A réserver aux inconditionnels du genre.
Phil "KOB"
Date de publication : mercredi 30 juin 2010