15 / 20
09/03/13
Prophétie mmxii
DEMON TOOL
 
Quatre ans après nous avoir proposé un Soleil Rouge prometteur, DEMON TOOL revient avec un album apocalyptique, marqué par une belle évolution des quatre Franciliens (comment on les appelle, les habitants de Boissy sous St Yon ???)

Alors que l'album précédent se distinguait par sa variété musicale allant du Heavy au Thrash et par des morceaux souvent à rallonge, DEMON TOOL recentre son propos sur l'essentiel, à savoir le Heavy Metal traditionnel, sans jamais se prendre trop au sérieux. Seuls deux titres (Oppresseur, bien nommé, et Au Nom De Sparte) dépassent allègrement les 5' - sans compter le bonus Soleil Rouge, repris du Lp de 2008.

Débutant par une courte introduction aux accents tribaux qui surfe sur l'idée que nous ont rabâchée les médias depuis le film de Roland EMERICH prétendant que la fin du monde était pour l'an dernier (quelle "foirure", j'te jure !), Prophétie MMXII mute en une suite de petites bombes Heavy au milieu desquelles il n'existe pas de place pour les petites douceurs.

Si les influences traditionnelles sont présentes et assimilées, on se délectera à comparer la voix de Chris "El Tyrano" à celle de Philippe GRELAUD (ADX) tant ses intonations et sa tessiture se rapprochent. Il suffit pour s'en convaincre d'écouter Sans Preuve D'Un Tort ... Là ne s'arrête pourtant pas la comparaison avec les vénérables anciens Picards, puisque DEMON TOOL aborde également l'histoire au travers de certains de ses textes (La Fin Des Temps, Au Nom De Sparte), tout comme il traite de thème plus traditionnels (Le Fléau, le cauchemardesque Insomniaque, le très lourd et "sabbathien" Oppresseur).

DEMON TOOL nous offre, avec Prophétie MMXII, un album compact, à l'efficacité directe, qui ne demande qu'à être mis à l'épreuve de la scène afin d'y rencontrer son public. Sans réinventer le genre - le groupe n'en a heureusement pas la prétention au regard des remerciements du richement illustré livret - DEMON TOOL se fait plaisir en nous offrant ce qu'il aime. Reste à savoir s'il nous faudra une nouvelle fois attendre quatre années avant d'espérer écouter la suite...
metalmp
Date de publication : samedi 9 mars 2013