16 / 20
12/11/13
Fortress
ALTER BRIDGE
 
ALTER BRIDGE se forme en 2004 à Orlando, Floride, autour du guitariste Mark TREMONTI, du bassiste Brian MARSHALL, du batteur Scott PHILLIPS et du guitariste chanteur Myles KENNEDY. Les trois premiers albums du groupe permettent d’établir solidement le groupe sur la scène internationale. Pas évident de cataloguer leur style musical et ce n’est pas Fortress qui va me faciliter la tâche…

Cry Of Achilles démarre sur une intro acoustique et fait patienter l’auditeur jusqu’à un refrain fort. Le chant filtré, déformé de Myles KENNEDY décontenance au départ. Après plusieurs écoutes, ce titre foncièrement Rock s’avère l’un des meilleurs. ALTER BRIDGE dévoile une facette plus Metal avec le Speed Addicted To Pain, le single de l’album.

Leur musique est parfois très accessible ou commerciale sans être péjoratif (la ballade Lover et son refrain puissant) mais peut partir aussi sur des plans compliqués (Bleed It Dry). On pense parfois au Neo Metal par l’aspect moderne du chant mais les guitares Classic Rock avec soli ramènent toujours vers la tradition au sein d’un même morceau (Peace Is Broken).

Myles KENNEDY assure dans tous les registres avec beaucoup de diversité, l’élément fort de l’identité ALTER BRIDGE. Calm The Fire résume entièrement toute la panoplie du groupe, reprenant l’héritage du Rock avec un son actuel, des chansons calibrées radio US sans pour autant tomber dans la simplicité au niveau des structures. L’amateur de guitares travaillées y trouvera également son compte (Waters Rising ou Farther Than The Sun). J’ajoute à tout cela, un vrai effort de composition, des morceaux bien construits et inspirés et de vrais refrains mémorisables (All Ends Well).

ALTER BRIDGE a tout compris. Sa musique capte potentiellement un public jeune car s’inscrit pleinement dans son époque. Mais comme ses bases s’ancrent dans le Classic Rock, elle séduit aussi les fans de Hard Rock traditionnel, bien joué ! Attention, Fortress, de par ses facettes multiples, à l’image de son titre éponyme, nécessite néanmoins plusieurs écoutes pour s’apprécier pleinement...
NOCTUS
Date de publication : mardi 12 novembre 2013