14 / 20
16/04/09
Thirst
TANKARD
 
Sortez les chopines, le Thrash Métal à boire fait un retour fracassant avec le bien nommé Thirst de TANKARD. Au programme, du Thrash et de la bière donc, on ne change pas une équipe gagnante.

L’album reprend les décapsuleurs là où The Beauty And The Beer les avaient laissés en 2006. L’humour reste une dominante du combo, qui n’a pas changé ses thèmes de prédilection (à savoir l’alcool) pour des digressions philosophico-nihilistes, les titres de la plupart des chansons étant comme d’habitude des jeux de mots, comme par exemple Sexy Feet Under concluant l’album.

Mais TANKARD ne se résume pas seulement à ce second degré, car derrière cette façade de déconnade se cache un énorme char d’assaut dans la plus pure tradition Allemande. Les riffs sont tonitruants et donnent une furieuse envie d’headbanguer, écoutez donc Deposit Pirates pour vous en rendre compte, les refrains tapent là où ça fait mal et n’attendent qu’à être repris en chœur en concert. Malgré des changements importants de line-up tout au long de sa carrière (rappelons que le groupe a été fondé en 1982 et que le premier album Zombie Attack est sorti en 1986 après deux démos), le groupe a toujours été composé de solides interprètes, c’est encore une fois le cas ici, inutile par conséquent de chercher de failles au niveau de l’interprétation et de la technique des musiciens.

La majorité des titres sont très rapides et se fondent aisément dans la grande famille Thrash Allemande, KREATOR et SODOM en tête. La puissance est au rendez-vous et hisse l’album parmi les meilleures productions Thrash "old school" de ces dernières années.

Le groupe a donc encore de beaux jours devant lui, tout amateur de Thrash se doit d’écouter TANKARD et de s’abreuver de ses riffs houblonnés jusqu’à plus soif…

Phil "KOB"
Date de publication : jeudi 16 avril 2009