Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
THE DEAD DAISIES - Holy ground

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 48minute(s)

Site(s) Internet : 
THE DEAD DAISIES FACEBOOK
THE DEAD DAISIES WEBSITE

Label(s) :
Steamhammer
 (18/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 24/01/2021
Du pur hard rock inspiré des légendes...
THE DEAD DAISIES a été formé en 2013 par le guitariste australien David LOWRY et le chanteur néo zélandais Jon STEVENS (INXS). Quatre albums ont été réalisés avec une pléiade de musiciens reconnus. Pour ce cinquième album deux changements, avec le départ du chanteur John CORABI (MÖTLEY CRÜE, THE SCREAM) et du bassiste Marco MENDOZA (BLUE MURDER, THIN LIZZY, WHITESNAKE). Pour les remplacer, un seul homme mais non des moindres : le légendaire Glenn HUGHES. Le musicien bien nommé "The Voice Of Rock" a une carrière immense. On le retrouve sur les albums mythiques de TRAPEZE, DEEP PURPLE, HUGHES & THRALL, HUGHES TURNER PROJECT, BLACK COUNTRY COMMUNION et en solo. Sa venue est un évènement et son association avec les monstres que sont Doug ALDRICH (WHITESNAKE, BURNING RAIN, REVOLUTION SAINTS) et Dean CASTRONOVO (JOURNEY, REVOLUTION SAINTS, HARDLINE) avait de quoi éveiller une grande curiosité. Le résultat est cet album que je qualifierai du renouveau. Même si les précédents étaient excellents celui-ci a le petit plus qui me le fait passer en boucle depuis deux jours. La voix gorgée de soul de Glenn y est effectivement pour quelque chose, mais il insufflé aussi un supplément d'âme aux compositions. Une identité plus proche des LED ZEPELLIN, BAD COMPANY, DEEP PURPLE, un "classic rock" remis au goût du jour. La production de Ben GROSSE (DREAM THEATER, SEVENDUST , Marylin MANSON) est sublime. Le son hyper puissant, est très empreint de ce hard rock des années soixante dix. Le groupe fait bloc autour de Glenn HUGHES. Je sens que c'est un travail d'équipe. Ce n'est pas pour rien qu'ils se sont retrouvés pour enregistrer aux studios La Fabrique à St Rémy De Provence (cocorico ! ). D'entrée Holy Ground (Shake The Memory) donne le ton ! Un titre rageur, résolument hard rock et un Glenn HUGHES époustouflant de puissance et de feeling. Doug ALDRICH lui aussi veut en découdre avec un solo torride. Like No Other (Bassline) à la manière d'un DEEP PURPLE/WHITESNAKE des débuts assène une bonne dose de hard/heavy incisif à la composition. La basse y est plus que présente avec même un solo !
Dean CASTRONOVO frappe comme un forcené sur ses fûts. Il enfonce le clou et les baguettes sur un tonitruant Come Alive. Glenn à 69 ans étonne par sa prestation et par l'impact incroyable de sa voix. Doug et sa guitare font des merveilles. Le hard rock coule dans leurs veines. Plus hard/blues Bustle And Flow aux riffs ingénieux vient concurrencer LED ZEPELLIN sur son terrain. Glenn peut reprendre son souffle sur le mid-tempo My Fate. Une ambiance à la BLACK SABBATH en moins sombre plane sur le morceau. Plus entraînant Choosen And Justified dégage un groove addictif. Hard rock et coloration soul émanent d'un Saving Grace exalté par la voix du géant britannique. Le refrain entêtant de Unspoken prouve que le groupe n'oublie jamais l'aspect mélodique d'une chanson. Le solo de Doug est encore une fois des plus prodigieux. La reprise de 30 Days In The Hole (HUMBLE PIE, 1972) leur va comme un gant et s'inscrit pleinement dans le contexte musical ambiant. DEEP PURPLE/LED ZEPPELIN et un peu de TRAPEZE se dispute la vedette de l'excellent Righteous Days. Le groove de la composition est renversant. Un Far Away de tendance plus progressive, aux arrangements plus symphoniques joue plus sur l'élégance et la diversité. C'est un album sans fioriture, direct, définitivement hard rock et qui remet en avant les racines du genre. Les musiciens y font preuve d'un talent incroyable et leur prestation y est exceptionnelle. THE DEAD DAISIES viennent de signer là un album qui fait référence aux géants du genre. Et pour longtemps !

THE DEAD DAISIES 2021 :

David LOWRY : Guitare rythmique,
Doug ALDRICH : Guitare solo, chœurs,
Glenn HUGHES : Chant, basse,
Dean CASTRONOVO : Batterie, chœurs, remplacé depuis peu par Tommy CLUFETOS (BLACK SABBATH).

Unspoken : cliquez ici

Buste And Flow : cliquez ici

Holy Ground : cliquez ici

Righteous Days : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Laudrome26 Le lundi 25 janvier 2021

Ville : Romans sur Isére
Merci pour ton commentaire. Oui époustouflant comme album ! Glenn HUGHES est un "monstre" ! Ca joue fort et bien.Du hard rock 100%.
Gribouille Le lundi 25 janvier 2021

Ville : Palluau
Je reste sur un 20/20 car on n'entend pas souvent de tel opus,,,,cet album sera surement un must du groupe ^^
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
VANDENBERG
2020
GLYDER
Playground for life
SHYLOCK
Walking tall
TALISMAN
Genesis
KORITNI
Night goes on for days
Chroniques du même auteur
ELECTRIC MOB
Discharge
CLIF MAGNESS
Lucky dog
EDDIE VANTEZ
Rough diamond
GOTTHARD
Defrosted 2
GATHERING OF KINGS
Discovery
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /