Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CROWNE - Kings in the north

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
CROWNE FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (17/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 06/06/2021
Oui, mais...
CROWNE est une réunion de musiciens suédois qui œuvrent depuis plusieurs années dans la sphère Hard-Rock mélodique. Ces excellents musiciens se nomment Jon LEVEN, bassiste, dont la carrière avec EUROPE est un modèle du genre. À la batterie, l’ex-THE POODLES Christian LUNDQVIST nous montre toute l’étendue de son talent. Jona TEE, qui multiplie les projets depuis quelques temps en écrivant, jouant, claviers, guitares et produisant s’est révélé avec H.E.A.T. Au chant, l’incroyable vocaliste de ART NATION Alexander STRANDELL prouve qu’il était encore possible qu’il progresse. Est venu balancer une palanquée de dantesques soli de guitares Love MAGNUSSON de chez DYNAZTY. Bref, ce projet sentait la « dream team » Frontiers Records à pleines oreilles. Venons-en à la musique… D’entrée, ce que je perçois, c’est qu’une saine compétition de talents a poussé chacun vers le haut. Côté style, vous mélangez dans un shaker tous les groupes cités plus haut avec du NORDIC UNION et des éléments Pop et vous obtenez cet album. Pour ma part, l’album possède ce que j’aime le plus dans le Hard-Rock mélodique venu de Scandinavie. Tous les ans, j’ai quelques titres dont je sais pertinemment que par mon ressenti émotionnel ils resteront dans le long terme. Après le One Shot de Ronnie ATKINS, le Too Late For Love de CHEZ KANE, Perceval, deuxième titre de cet album vient compléter ma Top List de 2021. Malheureusement, tout en gardant un excellent niveau, je ne peux écrire que tout l’album tutoie la magnificence. L’album démarre avec un sublime Kings In The North, parfaite et superbe entrée en matière. Suit Perceval, je suis conquis. Sharoline, déjà proposé en single me plaît énormément. Petit coup de mou par l'introduction d'éléments Pop avec Unbreakable, plus classique et moins enlevé à mon ouïe et ressenti. Mad World remet les compteurs vers le haut, en apportant une touche Pop bien intégrée. Superbe refrain mélodique sur lequel Alexander brille de mille feux. S’ensuit un très H.E.A.T. One In A Million. J’ai l’impression d’entendre chanter Erik GRÖNVALL… Certainement un titre de Jona TEE, j’attends mon cd pour me le confirmer, la biographie ne mentionnant pas les compositeurs des chansons… Voilà, la suite de l’album démarre en plage 7 avec un Sum Of All Fears qui mélange sans magie une rythmique diabolique avec du Hard-Rock mélodique et des éléments Pop. Je trouve cette composition un peu maladroite, partant un peu par moment dans tous les sens… Agréable, sans aucun doute mais un peu bancal par moment… Les claviers d’introduction de Set Me Free m’ont un peu inquiété tout en me rappelant la variété Modern Pop du moment. La suite de la composition reste dans ce créneau en durcissant très légèrement le ton. Pas fan je suis de ce style. J’apprécie le solo de claviers. Bref, trop variété pour moi… CREYE m’a semblé plus pertinent dans ce registre sur son dernier album 2. Make A Stand remet un superbe riff de guitare en entrée, le titre plus classique dans la frange Hard-Rock mélodique s’écoute avec plaisir sans m’en procurer plus que cela. Un peu trop « formaté » pour moi. Il en sera de même du suivant Cross To Bear. Bien écrit, interprété, il me manque tout de même la petite flamme du début de l'album. J’apprécie ce Cross To Bear très H.E.A.T. Il me manque des refrains plus mémorisables. Enfin, au démarrage des claviers de Save Me From Myself, je m’attendais à un slow mais non, c’est un titre mid-tempo de variété Modern Pop comme Set Me Free et CROWNE montre là ses limites. Je reste dubitatif, d’autant que le titre se termine en queue de poisson, tout comme l'album. Cette deuxième moitié d’album contraste pour moi avec la première et si je jubile au début, je reste plus mitigé sur la deuxième. L’album est plutôt bien mixé et propose une production musclée comme je l’aime de nos jours.

17.5/20

Perceval : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Laudrome26 Le dimanche 6 juin 2021

Ville : Romans sur Isére
C'est marrant tout ce que tu as écrit est exactement mon ressenti. Une chronique juste et pertinente pour moi. Bravo pour cela en tous cas ! J'achèterai bien sur l'album quoi qu'il en soit.
Commentaire de Rémifm : Merci pour ton commentaire Laudrome26 ! Rock'On with the Kings In The North !
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DIRTY PASSION
Demo
SHOTGUN SYMPHONY
Shotgun symphony
TERRY BROCK
Diamond blue
THE RADIO SUN
Beautiful strange
RAGDOLLS
Dead girls dont say no
Chroniques du même auteur
DJUL
Out of bounds
MICHAEL THOMPSON BAND
Love and beyond
SLAMER
Nowhere land
KISKE - SOMERVILLE
Kiske - somerville
CANNON
Burning love
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente