Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BARNEY - The killer of tudela

Style : Metal
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du groupe
8titre(s) - 38minute(s)

Site(s) Internet : 
BARNEY BANDCAMP
BARNEY WEBSITE
BARNEY FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (14/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 19/06/2021
French metal from béarn !
Autant vous le dire BARNEY ne fait pas dans la dentelle ! Amateur de production du Finnvox s’abstenir. BARNEY c’est le Métal des ferrailleurs, des gars qui mêlent leurs influences Rock, Punk et Métal pour nous proposer du Métal proche du Heavy, mais en mode brut de décoffrage, ou Live dans le garage.

Le groupe a déjà réalisé un album en K7 en 2001, un EP en 2015 intitulé Jean Marie Le Charcutier, et un album en 2016 Paris Brûle-t-il ? C’est donc une vraie aventure et un vrai groupe auquel je fais référence.

Je ne vais pas vous mentir, dès les premiers titres j’ai eu envie de zapper…et puis j’ai par respect pour les musiciens, écouté et ré écouté l’album.
En fait cet album est plus cohérent que je ne le pensais et il recèle de très bonnes choses (comme par exemple sur The Killer Of Tuleda et ce riff tout droit sorti des studios de chez Ebony Records le label de la NWOHM).
Le chant est brut et raide, il est plus pour moi à ranger dans la catégorie « Rock/Punk/Skin » de la vague française des 80’s. Des titres sont en espagnol et pourraient être dans une lignée HOTPANTS, MANO NEGRA en version Métal.

Le style est par définition un non style, car pour le passionné de Heavy Metal 80’s ou actuel, BARNEY risque d’être un OVNI. Le choix artistique est assumé comme récemment les PORCUS CHICUS, et ma foi il doit y avoir un public puisque le groupe en est à sa quatrième production.

Voilà je salut de façon sincère le travail et l’investissement de ces quatre musiciens, qui font le charme de la musique, chacun peut s’exprimer librement et selon ses envies et ses moyens.

The Killer Of Tudela ne m’aura pas « tué », mais de par son côté décalé dans l’univers du Métal, cette chronique était justifiée et un tour sur leurs pages sera votre manière de les soutenir dans un premier temps, et plus si entente !

A vous de vous faire votre avis !

Voilà de quoi découvrir l'univers de BARNEY mélange d'authenticité, d'humour et de passion ! Titre The Killer Of Tudela : cliquez ici

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
isametal Le jeudi 1 juillet 2021

Ville : Caen
Salut, cool chronique...merci pour la découverte, j'ai bien aimé dans l'ensemble le coté un peu roots, ca change du hollywood metal et puis c'est vrais les influences son innombrables. un instru qui mélange du Punk,du metallica version kill'em all, un passage maiden et une fin metal extreme (CHILI CON BARNEY), puis un morceau en espagnol melangeant du ROSE TATTOO avec du NUCLEAR ASSAULT (MATA EL PEDERASTA), un titre très heavy 80's avec un pont très mélodique hyper sympa et une voix rappelant NASHVILLE PUSSY (THE KILLER OF TUDELA), une ballade que j'ai pas trop aimé sauf le solo génial de la fin (DONDE ESTAS), un titre Hard Rock assez engagé rappelant un peu TRUST et une fin MAIDEN (INSURRECTION), un titre très BLACK SABBATH du début à la fin (MY ONLY DOPE), un morceau très Punk (WHAT YOU EAT) et un Heavy carré à la ACCEPT, avec une mélodie orientale et une intro VAN HALEN (LA CUEVA DE LA MORA)...à découvrir, on aime ou pas mais c'est vraiment unique!
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
EIDON
Crystalight
SEPULTURA
A-lex
GLOWIN SHADOW
Ghosts, fools & fakes - deluxe edition
ZAVOD
Industrial city
DIABLO SWING ORCHESTRA
Pacifisticuffs
Chroniques du même auteur
DESERT SIN
The edge of horizon
SCREAMING SHADOWS
New era of shadows
RAZGATE
After the storm…the fire
SEVENTH CALLING
Epidemic
MASS
War law
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /