Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
THE BLACK VAULT - One way

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du groupe
16titre(s) - 55minute(s)

Site(s) Internet : 
THE BLACK VAULT FACEBOOK
THE BLACK VAULT YOUTUBE

Label(s) :
Auto Production
 (18/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 08/08/2021
Vivi-fiant hommage au rock
Des ondes bien rock sortent de mes enceintes, me pénètrent à cœur et me font taper du pied – excellente impression d’entrée. OVNI ? Ondes Vibrantes Non Identifiées ? Pas du tout, il s’agit de THE BLACK VAULT, le groupe ainsi nommé en référence à un célèbre site d’ufologie.

Je ne nie pas l’existence de THE BLACK VAULT en tant que groupe car chacun a certainement contribué à l’aventure et chacun a bien dû y « amener sa bière ». Cependant, je ressens la prédominance des vibrations et l’empreinte culturelle de ce musicien qui puise dans ses quatre décennies au service du rock, j’ai nommé : Yves « Vivi » BRUSCO. Il a tout composé, tout écrit, hormis les paroles de The World Needs You signées d’Élodie JOUAULT et de Coming Up également co-écrites avec cette dernière.

Vivi est connu et reconnu pour son voyage au sein de TRUST que ce soit à la basse ou, à partir de 88, à la six cordes. Ainsi, l’homme était au cœur de l’histoire du rock, côtoyant Bon SCOTT, Bernie, Nico McBRAIN… Voilà ce qui, sur One Way, explique l’émergence de cet indicible « esprit rock » dans tout ce qu’il a de plus profond et sincère. Cette dimension « hommage » n’est pas dissimulée et deux titres sont explicitement voués à la mémoire de musiciens (j’y reviendrai), sans compter les allusions aux ROLLING STONES, THE BEATLES, STATUS QUO ou encore AC/DC. Soyons clairs, rendre hommage à des légendes du passé ne signifie pas s’enfermer dans la nostalgie. Le rock c’est la vie avec tout ce qu’elle comporte de joie, d’espoirs ou de moins bons côtés mais ici l’accent est clairement mis sur le fun.

La démarche One Way est avant tout là pour donner la patate et aller de l’avant et, croyez-moi, la bande de petits jeunes (plus ou moins petits et plus ou moins jeunes) autour de Vivi s’en donne à cœur joie. Qu’il s’agisse du fiston – Bruno BRUSCO – à la guitare et au mixage, de la section rythmique composée de Charley STOWN à la basse et de Manu BARON à la batterie, tout le monde est à sa place et fait très bien le job. J’accorde une mention spéciale à Élodie JOUAULT, excellente chanteuse qui par certaines intonations me rappelle Muriel MORENO de NIAGARA et par son énergie le meilleur des GIRLSCHOOL.

16 morceaux, 16 bonnes surprises dont quelques-unes particulièrement bien senties :
- Etonnamment, avec sa grosse basse et l’inquiétante nappe de claviers sur lesquelles se greffent les guitares, les premières mesures de Man On The Run sonnent comme du BLUE OYSTER CULT. Le morceau prend par la suite sa propre voie mais déjà il permet de constater la maturité de composition et d’apprécier le court et très catchy refrain que je reprends en chœur dès son second passage.
- Comme beaucoup, j’ai découvert l’album via le clip Ricaster. Ce n’est pas boogie et pourtant le magnifique riff rock colle parfaitement à l’univers de STATUS QUO. Quoi de mieux que d’y adjoindre des paroles en hommage à Rick PARFITT, leur regretté guitariste ?
- Avec The World Needs You je sens le groupe frôler le surnaturel. La plage démarre par un quasi-tango avant de partir en vrille sur une rythmique rock limite punk, le tout véhiculant un message très positif : le monde est souvent désappointant, mais vas-y, continue de te battre, il a besoin de toi !
- Le moment où Élodie pourra aller se désaltérer en coulisse arrive, il s’agit de Malcolm sur lequel Vivi prend le micro. Bravo, cette chanson à la mémoire de Malcolm YOUNG d’AC/DC est musicalement en plein dans le thème.
- Coup de cœur pour Coming Up, ce hard rock festif avec son intro mignonette façon boîte à musique. Sans fard, ni fanfare, c’est un bon petit rock 100% naturel auquel j’adhère directement comme s’il sortait de l’album Hit And Run de GIRLSCHOOL.
- Aurais-je gardé le meilleur pour la fin ? En tout cas mon titre préféré est One Way – ça tombe bien, c’est aussi le titre de l’album. Très jolie construction, un rythme costaud, et alors un refrain à la mélodie juste magique !

Je me posais la question suivante : THE BLACK VAULT, projet one shot ou histoire à suivre ? Vivi y a répondu : « Tout dépendra de l'engouement du public, l’avenir nous le dira. Si les gens viennent nous voir en concert alors oui, on pourra envisager une suite et écrire ensemble un autre album. »
Si comme moi vous espérez une descendance à ce One Way, vous connaissez « la seule voie » à suivre, les amis !


Ricaster : Cliquez ici
Scene Sene : Cliquez ici
Man On The Run : Cliquez ici
One Way : Cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Pumpkin-T Le vendredi 17 juin 2022

Ville : MARSEILLE
Merci pour la précision, FTF !
FTF-MUSIC Le jeudi 9 juin 2022

Ville : Montmorency
Existe en 2 Versions collector numérotées 09/2021 150 exemplaires pochette noire mate 02/2022 100 exemplaires pochette noire brillante Les 2 séries sous le Label FTF - Music
Gribouille Le vendredi 3 septembre 2021

Ville : Palluau
Version limitée commandée,,,,, j’attends le "précieux" avec enthousiaste !!!
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
JEFF SCOTT SOTO
Live at the gods
SIGN X
Like a fire
DANGER
Danger
SNAKECHARMER
Second skin
FREAK KITCHEN
Land of the freaks
Chroniques du même auteur
PRESTIGE
Reveal the ravage
BRIGHT
Bright
D'VIRGILIO, MORSE & JENNINGS
Troika
PATERIKON
Under the mountains
TITANOSAUR
Absence of universe
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /