Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
WICKED SENSATION - Outbreak

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Acheté
11titre(s) - 47minute(s)

Site(s) Internet : 
WICKED SENSATION WEBSITE
WICKED SENSATION FACEBOOK

Label(s) :
Rock Of Angels Records
 (17/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 29/01/2022
Un excellent album oublié en cette fin d'année 2021 !
Outbreak est le quatrième album depuis 2004 du projet WICKED SENSATION. C'est David REECE (ACCEPT, BANGALOR CHOIR, BONFIRE, SAINTED SINNERS) qui est encore au micro comme pour l'album Adrenaline Rush de 2014. La voix de l'américain est pour moi un des atouts de cet album. Son timbre puissant aux intonations d'un David READMAN (ROOM EXPERIENCE, PINK CREAM 69, VOODOO CIRCLE) donne le petit plus à chaque composition. Celles-ci sont dans la veine des PINK CREAM 69, VOODOO CIRCLE entre autres avec un WHITESNAKE qui se serait converti au hard rock allemand. Le fait que Dennis WARD (KHYMERA, PINK CREAM 69) soit à la production n'est sûrement pas dû au hasard. De plus les musiciens qui participent à Outbreak sont de solides gaillards. Les Alex HLOUSEK (batterie), Mitch SPITZNER (basse), Sang VONG (guitare) et l'excellent Michael KLEIN (PLACE VENDOME, KHYMERA) font preuve d'un professionnalisme et d'un talent indéniable. Après une mise en train sonore façon science fiction (Mission Timewalker), Starbreaker pose les bases du hard rock mélodique de WICKED SENSATION. Une grosse rythmique à la WHITESNAKE, des refrains bien travaillés et la voix superbe de David REECE. Les deux guitaristes savent aussi jouer dans la délicatesse. Le mixage de Dennis WARD est aussi très raffiné et très pointu. Ainsi un Child Of Sorrows est un superbe morceau de hard rock mélodique presque AOR. La rythmique se fait plus plombée pour le mid-tempo Light In The Dark. Un clavier subtil accompagne une bonne mélodie. David REECE chante avec nuance et feeling. Les deux guitaristes effectuent un beau travail, le solo est vraiment magnifique. Mid-tempo encore avec Satisfy Temptation aux doux parfum d'un BLUE MURDER et d'un PINK CREAM 69. Plus estampillé hard rock classique Breaking Away s'en va lorgner vers un SHAKRA. Des influences des géants LED ZEPPELIN, BAD COMPANY se laissent entrevoir également. Face Reality renoue avec le côté plus mélodique du groupe. La musique est toujours musclée mais très accessible. Un Hide Away et son beau refrain aux couleurs AOR continue de me charmer. WHITESNAKE ressurgit d'un Jaded Lady, une composition particulièrement efficace et vigoureuse. Plus "heavy" et lourd Step Into The Light est pourtant doté d'un refrain bien mélodique. Un bon morceau encore tout comme la ballade acoustique Tomorrow. Onze titres et rien à jeter, c'est réellement un excellent album. Un peu passé inaperçu en cette fin d'année 2021, ce Outbreak est digne de figurer dans votre cdthèque. Un bon 17,5 !

Starbreaker : cliquez ici

Child Of Sorrows : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MAGNUM
On the 13th day
GUNNER
Back 4 more
NESTOR
Kids in a ghost town
TEN
Albion
THANEVER
Domina’s nightmare
Chroniques du même auteur
ODYSSEY DESPERADO
Don't miss the sunset
MAGIC DANCE
New eyes
GATHERING OF KINGS
Discovery
HEART LINE
Back in the game
HEAVEN & EARTH
Hard to kill
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /