Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KISSIN' DYNAMITE - Not the end of the road

Style : Hard Rock
Support :  CD - Année : 2022
Provenance du disque : Acheté
12titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
KISSIN DYNAMITE WEBSITE
KISSIN' DYNAMITE FACEBOOK

Label(s) :
Napalm Records
 (19/20)

Auteur : Rémifm
Date de publication : 13/02/2022
Vroum vroum...
Not The End Of The Game est le 7ème album studio des allemands de KISSIN’ DYNAMITE.
Si le "line-up" du groupe est resté stable jusque là, il semblerait que Andreas SCHNITZER, excellent batteur, se soit mis partiellement en retrait puisque c’est un autre formidable musicien qui a enregistré les parties batterie, à savoir Sean LANG. Superbe travail ! Andreas a, en revanche, encore co-écrit une bonne partie des titres de l’album. Démarré en 2008, l’aventure KISSIN’ DYNAMITE a déjà occupé plusieurs labels, EMI pour les 2 premiers albums, Steel Of Swabia (2008) et Addicted To Metal (2010) cliquez ici, AFM pour Money, Sex & Power (2012) cliquez ici Megalomania (2014), cliquez ici et Generation Goodbye (2016) cliquez ici, Metal Blade Records pour Ecstasy (2018) cliquez ici et enfin Napalm Records pour ce dernier album.
Depuis Generation Goodbye, Hannes BRAUN poursuit son œuvre d’écriture, d'interprétation derrière le micro, de mixage et production. Le son est excellent et correspond bien à l’évolution musicale du groupe. Car oui, depuis 2008, la musique de KISSIN’ DYNAMITE se transforme pour embrasser sur cet album un Hard-Rock mélodique fort addictif. Not The End Of The Road, What Goes Up, Only The Dead, Yoko Ono, All For A Halleluja, No One Dies A Virgin, Defeat It, Voodoo Spell sont des hits imparables. Couplets, refrains, chœurs hyper addictifs, la voix est mise en avant, ça claque, c’est rythmé et montre un KISSIN’ DYNAMITE très inspiré. Du Hard-Rock à l’allemande comme je l’aime ! Pas le méga gros son comme sur certains albums précédents mais parfaitement nerveux pour le style !
Il nous reste 4 titres qui me laissent un peu plus perplexe, sans pour autant me déplaire. En plage 4, Good Life est un mid-tempo plutôt surprenant de la part du groupe. KISSIN' DYNAMITE s’éloigne du Hard-Rock pour un Rock à la rythmique presque folk, en tout cas acoustique avec une ambiance presque celtique mais très light au milieu qui me surprend un peu. Un titre qui me rappelle un peu BON JOVI dernière période. Les voix féminines font leur effet, Charlotte WESSELS (DELAIN) et Guernica MANCINI (THUNDERMOTHER) et Jörg ROTH apporte aussi son talent à ce titre. Le refrain est du pur KISSIN’ DYNAMITE. En plage 6, retour sur les terres de BON JOVI dernière période avec des claviers et un Coming Home très inspiré. Même punition « BON JOVIESQUE » pour le titre le plus faible, à mon avis de l’album, la ballade mélancolique Gone For Good (plage 9) qui peine à décoller jusqu’à un refrain bien mélodique. Rien de désagréable mais ce dernier titre n’est pas indispensable dans la carrière du groupe ni sur cet album… D’autant plus que débarque en fin d’album (plage 12) le slow Scars, pas franchement désagréable mais, même si comparaison n’est pas raison, KISSIN’ DYNAMITE nous en a offert des plus poignantes… Le violon (Heike SCHUCH) se laisse apprécier… Un zeste de BON JOVI traîne aussi dans le coin... À noter, la présence pour des chœurs et co-écritures de Anna BRUNNER (EXIT EDEN). Billy KING chante sur tous les chœurs.
En résumé, j’ai trouvé ce Not The End Of The World bien supérieur à son prédécesseur pour la partie nerveuse, soit 8 chefs-d’œuvre de Hard-Rock mélodique, et 2 titres sur la partie ballades/slow m’auraient largement suffit. 10 titres sur 12 de ce niveau là, je suis ravi !
KISSIN’ DYNAMITE en a encore sous le capot !

Not The End Of The Road : cliquez ici

Coming Home : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Laudrome26 Le lundi 14 février 2022

Ville : Romans sur Isére
Un excellent album supérieur à celui d'avant. Du fun, de l'énergie, du hard rock mélodique qui donne la pêche ! Merci Rémi pour ta belle chronique !
Commentaire de Rémifm : Tout pareil ! Merci pour ton commentaire Laugrome26 !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DEATH WHEELERS
I tread on your grave
SCORPIONS
Sting in the tail
BLACK PAISLEY
Perennials
MOTORHEAD
Lemmy - le film (dvd)
HELLECTROKUTERS
Rock n roll beggars
Chroniques du même auteur
THE UNITY
Pride
JIMMY PAGE - ROBERT PLANT
Walking into clarkdale
MAGNUM
Sacred blood "divine" lies
HURTSMILE
Hurtsmile
DYNAZTY
The dark delight
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /