Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MAVEN HILL - Magnetic

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du groupe
10titre(s) - 46minute(s)

Site(s) Internet : 
MAVEN HILL BANDCAMP
MAVEN HILL FACEBOOK
MAVEN HILL YOUTUBE

Label(s) :
Auto Production
 (17/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 27/10/2022
La scène française n’en finit pas de nous surprendre !
La volonté de concrétiser un album en cherchant une alchimie musicale était le moteur du jeune MAVEN HILL fondé en 2013 et chaque étape à surmonter a été l’occasion de s’adapter : se mettre à un nouvel instrument pour l’un, bosser le chant pour l’autre, passer de duo à trio, puis à quartet pour les besoins du projet, passer l’épreuve de la scène, expérimenter le studio… D’après ce que j’ai compris de leur (très jolie) bio, je dirais qu’il a fallu entre 6 et 9 ans de travail pour aboutir à l’album fini. Mais ça y est, il existe, vole de ses propres ailes et échappe à présent à ses créateurs.

Un autre aspect singulier de la démarche de création a été de s’orienter très tôt vers un concept album. Magnetic suit la vie d’un personnage fictif, de son adolescence jusqu’à son grand âge. Telle une succession d’instantanés, chaque morceau place le héros dans une situation décrite a minima afin que l’auditeur développe sa propre interprétation de l’histoire, devienne en quelque sorte le co-auteur d’un scénario complété par son imaginaire.

La question que vous vous posez tous : finalement, MAVEN HILL a-t-il réussi dans sa quête de l’alchimie musicale ? Oui. Et pas qu’un peu. Sa musique est un secret mélange de métaux rares, dosages d’apothicaires méticuleux, et occultes incantations dont il résulte un style impossible à classer sous une étiquette unique. L’album s’écoule comme les ondulations d’un puissant cours d’eau, parfois profond et mélodieux, parfois plus rapide et rocailleux, ou encore dansant, tourbillonnant. Ainsi, dans le courant se mêlent psychédélisme, heavy rock, stoner, funk, post-rock, genres qui peuvent surgir et se croiser au sein même des différents morceaux.

Exordium est un petit instrumental hypnotique de space rock qui ouvre l’album et prend de la graine jusqu’à déboucher sur le gros riff stoner de Chains. Dans cette même veine rythmée, s’ensuit Prayers dont j’apprécie particulièrement la dernière minute, une jam échevelée du plus bel effet. Le son de l’album manque un peu de relief ou est parfois un poil trop baveux à mon goût mais reste tout à fait honnête.

Avec ses 6 min 23, Blame est la plus grosse part de la galette, ainsi il y a plus de chance d’y trouver la fève. Le morceau est soutenu par un riff costaud au groove pressant. Vers la 4ème minute le titre gagne en ampleur jusqu’à sa fausse fin. Yes ! J’ai la fève ! Le feu reprend doucement grâce à une basse qui vient souffler sur les braises et le titre s’achèvera en véritable incendie. Pas le temps de respirer que la six-cordes agressive booste déjà l’intro de Failure dont j’adore le passage central envahi par des nappes de guitares rémanentes sur une rythmique muette.

Une vraie rupture au cœur de l’album, Off me file la banane avec son inspiration funky mélangée au fuzz des guitares. L’idée est excellente et le rendu convaincant.

J’aime la variété d’architecture des titres de MAVEN HILL. Prenons Stranded et Fantasy. Le premier démarre par quelques minutes psychédéliques puis bascule à mi-parcours dans le son hargneux avant de reboucler sur l’ambiance initiale. Le second adopte une toute autre stratégie avec son inquiétante montée en charge, passant du bruitage atmosphérique au blast beat en 2 minutes 22, avant de s’épanouir plus librement et d’atteindre sa conclusion par un lumineux solo.

Pour plusieurs raisons, Pawn est le titre que j’aime le moins. Je trouve le son du clavier vulgaire, la ligne vocale dévariée sur les couplets et trop facile sur les refrains, et la fin par simple baisse du volume peu inspirée comme si aucune outro ne pouvait se dépatouiller du thème. Heureusement qu’il y a un excellent solo final.

Il est temps de conclure avec brio et justement, Wiseman est là pour ça. Le titre se déroule harmonieusement, me dorlote, et finit par montrer les crocs sans toutefois ne rien perdre de sa beauté mélodique. Voilà une fin classe.

Grâce à ce premier essai, les lyonnais de MAVEN HILL nous offrent un réjouissant album dont je salue les multiples qualités. À noter aussi la grande finesse du travail graphique qui habille le projet. Magnetic est définitivement un album qui mérite d’être découvert.

***


MAVEN HILL est composé de :
- Moe JOSS, chant, guitare rythmique ;
- Kevin KACED, lead guitar ;
- Yannick NYAMSI, basse ;
- Samuel CHOBELET, batterie.

***


Extraits de Magnetic :
- Chains : Cliquez ici !
- Stranded : Cliquez ici !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
KAYLETH
New babylon
RETURN FROM THE GRAVE
Gates of nowhere
DRIFT INTO BLACK
Earthtorn
SUPASONIC FUZZ
Cobracadabra
SONS OF MORPHEUS
The wooden house session
Chroniques du même auteur
MESSERSCHMITT
Oh death
THE T.A.W.S.
From ashes
JEREMIAH A.D.
Unfit to lead
SPIRITUS MORTIS
The great seal
JACK & THE BEARDED FISHERMEN
Playful winds
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /