Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
WOLFNAUT - Return of the asteroid

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2023
Provenance du disque : Reçu du groupe
9titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
WOLFNAUT FACEBOOK
WOLFNAUT WEB SITE
WOLFNAUT INSTAGRAM
WOLFNAUT BANDCAMP

Label(s) :
Ripple Music
 (18/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 01/05/2023
Un challenge à relever...
Je vous ai parlé de WOLFNAUT fin 2021 à l’occasion de la sortie de l’album III (Lire ici !). Le trio présentait alors un album unanimement salué par la critique. De tels éloges doivent mettre un peu la pression lors de l’écriture de la suite, n’est-ce pas ? Toujours chercher à mieux faire, le challenge est-il relevé ?

Dans la musique en général, et chez WOLFNAUT en particulier, tout est affaire d’équilibre. Ici, je parle d’un point d’équilibre entre stoner et hard rock (voire heavy metal). Je parle aussi d’équilibre entre des riffs de tueur et des mélodies accrocheuses. Le cocktail que nous proposent les norvégiens cette fois-ci intègre de nouveaux ingrédients : une dose de doom beaucoup plus franche que précédemment, un soupçon de psychédélisme, et… oh, une ballade ! Au final, ils obtiennent un album stylistiquement plus varié que le précédent sans pour autant trahir ni leur son pêchu, ni leur rock efficace.

Dans la catégorie « maîtres riffeurs », je proposerai bien sûr le riff de Brother Of The Badlands qui ouvre l’appétit mais j’avoue ma préférence pour celui de My Orbit Is Mine, totalement addictif. J’adore ! Notez que bien qu’un peu plus basique, le riff de Crash Yer Asteroid sur un excellent martellement rythmique est aussi terriblement efficace.

Dans la catégorie « même pas peur du hard rock », je salue le pur gros rock de G.T.R., et décerne une mention spéciale au solo de Something More Than Night qui a, difficile de le cacher, un quelque chose de THIN LIZZY.

Ah. Je vous avais promis une ballade. Arrows arrive en plein milieu de l’album, un temps calme qui n’a rien de naïf ni d’excessivement sucré. WOLFNAUT nous dévoile ici un nouveau visage avec notamment une prestation vocale adaptée et très nuancée de la part de Kjetil.

Dans la catégorie « testons le doom », WOLFNAUT réussit à alterner un riff doom avec une mélodie légère dans le très surprenant The Mighty Pawns jusqu’à une très bonne accélération en dernière partie. Et bien sûr (c’est annoncé dans le titre) Crates Of Doom avec sa jolie montée en intensité du refrain, Who will prevail ? Notez que ce titre contient aussi un passage instrumental 70s, à peine moins doom, et tout à fait délicieux.

Dans la catégorie « psychédélisme, mon ami », est nominé le morceau Wolfnaut’s Lament qui conclut l’album sur une alternance heavy psych / doom metal du plus bel effet. La voix filtrée ajoute du mystère et de la bizarrerie à la chanson. Le final du morceau, final de l’album donc, est une jam instrumentale débridée qui conclut l’œuvre avec panache.

Verdict : Return Of The Asteroid relève haut la main le challenge posé par III et je suis certain que la critique saluera un grand album. Pour ma part, WOLFNAUT a su une nouvelle fois me convaincre. « Faire mieux » est un objectif mesurable pour un technicien et « faire différemment » peut être le vrai challenge pour des artistes.

***


WOLFNAUT est composé de :
- Tor Erik HAGEN : basse ;
- Ronny « Ronster » KRISTIANSEN : batterie ;
- Kjetil SÆTER : guitare, chant, percussions.

***


Extraits de Return Of The Asteroid :
- My Orbit Is Mine : Cliquez ici !
- Brother Of The Badlands : Cliquez ici !

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BYRON
Chapter || : the lotus covenant
PEOPLE OF THE BLACK CIRCLE
People of the black circle
FRACTAL GATES
Altered state of consciousness
ASTRAL SLEEP
We are already living in the end of times
LORDS OF THE STONE
Roses for the dead
Chroniques du même auteur
DUSK OF DELUSION
Try your freedom
SOME PILLS FOR AYALA
Sleep walkers
ALEISTER
Nightmare
YURT
V - upgrade to obsolete
HYPNOTIC FLOOR
Odd conjectures
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /