Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Live report :  Heavy Heavy Night - 09 janvier - Lyon's Hall ( ARCASDEEP BREATH )
Date de publication : 12/01/10
Auteur : Maud
C’est une nouvelle fois sous la neige lyonnaise que nous avons ce soir rendez vous au Lyon’s Hall pour la Heavy Heavy Night, concert dont METAL INTEGRAL est partenaire.

Dès le début de la soirée, les mauvaises nouvelles semblent tomber les unes après les autres. En effet, ce soir la neige rend les transports difficiles (les bus ne circulent pas, les autoroutes sont très mal déneigées), le public ne s’annonce donc guère abondant, et les groupes ULTIMATE et E-PSYLON ne joueront pas pour cause d’impossibilité de déplacements liés la neige, et de blessure pour le guitariste d’E-PSYLON. Il ne reste plus qu’à DEEP BREATH et ARCAS de réchauffer la petite salle du Lyon’s Hall et de convaincre la cinquantaine de braves âmes que ni le froid ni la neige n’ont su rebuter.

C’est à DEEP BREATH que revient l’ouverture la soirée, offrant un heavy metal à voix féminine très efficace et entrainant dès les premières mesures. Le groupe nous confie jouer là son tout premier concert sous cette formation, et c’est pourtant avec une impressionnante précision technique que ces cinq musiciens évolueront pendant près de 45 minutes ce soir. Leur prestation est en effet parfaitement carrée techniquement, ce qui est plus qu’appréciable pour un groupe dont l’expérience scénique n’est pas immense.
Quelques légers bémols viennent cependant noircir le tableau…
En effet, l’attitude scénique de certains des musiciens n’incite guère le public à se lâcher complètement sur leur énergiques compositions tant eux même semblent tendus. Je n’ai pas non plus senti de réelle complicité entre eux sur scène, mais cela leur est facilement pardonné, car mieux vaut un jeune groupe efficace musicalement que débordant d’énergie et accumulant les erreurs.
Leur chanteuse Sandrine a également souffert de nombreuses approximations au niveau de la justesse, ce qui me laisse quelque peu sur ma faim tant il est rare de pouvoir apprécier la prestation d’une chanteuse polyvalente, s’adonnant au chant heavy mais également à quelques grunts et chœurs ambiants…
Le problème semblait néanmoins lié à la défaillance des retours du Lyon’s Hall, et c’est donc avec grand plaisir que je retournerai voir DEEP BREATH lors de leur prochaines dates dans d’autres salles.

Quinze minutes plus tard et voici ARCAS installé sur une scène toujours plus encombrée ! C’est la troisième fois que ce groupe de métal folk instrumental se produit au Lyon’s Hall, et à chaque nouvelle date un nouvel instrument s’immisce dans la formation. En effet, il semblerait que ce soir nous ayons droit, en plus du traditionnel violon et de la flûte introduite lors de leur dernier passage, à quelques interventions de guitare folk
Dès le premier morceau, les premiers mots qui me viennent à l’esprit pour décrire le ressenti de la musique que nous livre ces six musiciens sont : énergie, mélodie, technique, et originalité.
Les morceaux défilent au gré des balancements de tête des fans du premier rang, et les surprises s’enchaînent, entre mélodies de guitare acoustique et flûtes assurées par Sacha, également brillant guitariste soliste, solos de claviers/piano livrés de main de maître par Quentin, ou encore un petit interlude traditionnel irlandais entre Simon au violon et Sacha à la guitare, rapidement suivis par tout le reste du groupe en totale improvisation. Il règne entre les six membres d’ARCAS une osmose parfaite qui dégage et transmet un réel plaisir, que ce soit entre eux, ou pour le public.
Ce soir, le groupe déborde d’énergie et est bien décidé à ne pas faire regretter leurs fans déplacés pour l’occasion, malgré la neige. Une fois leur set fini en fanfare par leur reprise fétiche Burn de DEEP PURPLE, ce sont deux morceaux supplémentaires que l’audience leur réclame, et c’est près d’une heure de set plus tard que le groupe quittera difficilement la scène tant le public semble remonté à bloc.
Vivement le prochain concert pour offrir à ARCAS tout le public qu’il mérite, et pour savoir à quel nouvel instrument nous préparer… Un conseil les gars, pensez à réserver une scène plus grande !

Voilà de quoi, je l’espère, faire regretter les absents ce soir-là ! Merci à DEEP BREATH et ARCAS de nous avoir fait oublier l’apocalypse qui sévissait dehors, et c’est avec grande impatience que je guetterai les prochaines dates de ces deux groupes prometteurs.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Raskal Le vendredi 15 janvier 2010

Ville : CHAMBERY
J'espère que vous ne comprendrez pas que lorsque METAL INTEGRAL sponsorise une soirée, les conditions Météo sont apocalyptiques ! Lol ! Oui bravo à tous ceux (les groupes, techniciens, le public et Maud bien sûr) qui ont permis de passer une très bonne soirée qui en appellera d'autres encore plus chaudes !
 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Live report)
- IRON MAIDEN live : Maiden Paris (POPB, le 5 juin 2013)
- TARJA, Divine Diva, au Bataclan - Paris, le 28 février 2012
- BLASPHEME / MESSALINE / KILLERS
Dossiers du même auteur
- STRATOVARIUS - Lyon - 19/01/2010
- Concert EILERA & ARKERONN, Jeudi 17 décembre 2009, L’Astrée, Lyon, par Maud
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente