Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Dossiers
Live report :  STEEL PANTHER live à Paris, L'Olympia, le 16 mars 2015 ( BLACK VEIL BRIDESLIKE A STORMSTEEL PANTHER )
Date de publication : 19/03/15
Auteur : metalmp
Retrouvez toutes les photos du concert avec ce lien: cliquez ici

STEEL PANTHER à l'Olympia ? Ca risque d'être chaud dans les beaux quartiers... Le Bataclan, point de chute habituel de nos lascars, étant lui aussi occupé, un peu de changement ne peut faire de mal.

Nombreux sont les spectateurs à découvrir la présence à l'affiche de LIKE A STORM, quatuor néo zélandais pratiquant un hard rock traditionnel et qui a déjà trois albums à son actif. Le groupe soigne son espace scénique (chaque groupe ayant sa batterie, difficile de trouver beaucoup de place...) et semble vouloir en découdre. A l'aise scéniquement, LIKE A STORM ne parvient toutefois pas à vraiment faire décoller le public. Sa musique manque cruellement de hargne, à l'instar de cette reprise de TNT (ACDC) au chant trop peu explosif pour convaincre et au solo mystérieusement disparu.

Les Américains de BLACK VEIL BRIDES devaient quant à eux ouvrir pour MOTLEY CRUE au Zénith de Paris en juin 2012 mais avaient dû annuler. Le groupe a toutefois joué à plusieurs reprises à Paris (La Maroquinerie en 2011, puis le Trabendo et le Cabaret Sauvage en 2013) avant de se voir offrir cet Olympia ce soir. Force est de constater que l'on passe à un autre niveau tant le set est énergique. Impossible de s'ennuyer une seconde, en tout cas visuellement : les cinq occupent l'espace scénique sans laisser libre une seule seconde le moindre centimètre carré. L'estrade installée en devant de scène permet au groupe d'être vu par tous. Malin, surtout lorsqu'il faut jouer au contorsionniste comme le fait le chanteur, Andy BIERSACK, sorte d'hybride entre Marylin MANSON et... Jean-Luc LAHAYE hanté par un esprit gothique. BVB est venu présenter son nouvel album et en présente au moins trois extraits (Hearts On Fire, Faithless et Last Rites) et me rappelle bien souvent FIVE FINGER DEATH PUNCH: du gros heavy au son actuel (un certain Bob ROCK a produit le dit album) avec certains growls extrêmes. Du bon boulot scénique, même si on a du mal à suivre ! Une jolie découverte à revoir, sans nul doute.

Un grand voile noir couvre la scène tandis que le public s'impatiente. Etrangement, la salle n'est pas complète, les balcons sont même au deux tiers vides. HALESTORM qui passe au Bataclan peut avoir drainé une partie du public, mais, aussi, alors que les places pour voir STEEL PANTHER il y a deux ans encore s'achetaient à 30€ environ, les tarifs du balcon sont à plus de 65€, et ça, le public semble ne plus vouloir accepter de payer aussi cher (quoique...pour ACDC, il ne s'est pas fait prier...) Enfin, le cirque grand-guignolesque de STEEL PANTHER commence-t-il à lasser le public ? Avec quatre passages dans la capitale depuis mars 2012, c'est une autre possibilité. Tant pis, la fosse, elle, est bien garnie et l'ambiance promet d'être plus que chaude.

Même s'il est toujours agréable d'avoir un show délirant, pas prise de tête et surtout à prendre au trentième degré, on a à faire à des pros. Le groupe parodique est devenu si gros que tout est calculé sans que la spontanéité n'en pâtisse: Lexxi FOXX en souffre-douleur, Satchel en bavard de la guitare et du verbe, Michael STARR en "performer" clownesque... Seul Stix est plus discret, planqué derrière ses fûts.
Les gags foireux à souhait sont omniprésents : STARR qui jette son micro ou son chapeau sans parvenir à le rattraper, Satchel annonçant que Paris est le meilleur public et FOXX lui disant qu'il avait dit que c'était Londres, le même Satchel qui se coince le dos après un saut et STARR faisant semblant de s'inquiéter et qui mime de le prendre par derrière...et, comme toujours, les filles qui jouent le jeu de se déshabiller à la "grande surprise" des musiciens qui, au bout de deux titres commencent à les allumer.
17 Girls In A Row est rapidement l'occasion de les inviter à monter sur scène, et si les premières sont quelque peu frileuses, toutes - une bonne vingtaine, sont alors sur scène - se lâchent (sans forcément tomber le haut) le temps de deux titres.
Lexxi FOXX a droit à son solo pendant lequel ses compagnons utilisent des souffleurs thermiques pour donner du mouvement à ses cheveux, qu'il admire plus qu'à son tour dans un miroir installé sur le côté de la scène, et Satchel ne se prive pas de démontrer son grand talent au cours d'un solo impressionnant.
Kayne et Weenie Ride voient Stix lâcher sa batterie et s'approcher pour se charger du piano, seul moment plus faible du show. La suite repart de plus belle avec une nouvelle invitée du public sur Asian Hooker, titre rapidement suivi du doublé désormais mythique Eyes Of A Panther et Death To All But Metal, annonciateur de l'approche de la fin du concert. STEEL PANTHER se fait désirer quelques minutes avant de conclure un concert haut en couleurs, plein de bonne humeur et super pro. Reste une question : Combien de temps pourra durer la formule ? S'il est dépaysant de voir le groupe une ou deux fois, si la recette reste la même le public risque d'aller voir ailleurs. En attendant, on a passé une excellente soirée !

Setlist STEEL PANTHER: Pussywhipped, Party Like Tomorrow Is The End Of The World, Fat Girl (Thar She Blows), Tomorrow Night, The Shocker, Solo Lexxi FOXX, 17 Girls In A Row, Gloryhole, If I Was The King, Solo Satchel, Ten Strikes You're Out, Kanye (Stix ZANIDIA aux claviers), Weenie Ride, Stripper Girl, Why Can't You Trust Me, Girl From Oklahoma, Asian Hooker, Eyes Of A Panther, Death To All But Metal. Rappel: Community Property, Party All Day (Fuck All Night)
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur le dossier
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté ce dossier.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur le dossier
Enregistrer le dossier au format .PDF
Afficher la version imprimable du dossier
Envoyer le dossier par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur le dossier
Signaler une erreur
Dossiers du même type (Live report)
- SIRIUS - L'Épicurial, CHAMBÉRY (73) - 12/05/2019
- BLACK RAIN + ALKEMYST 24/05/2008 à à la salle Eve (Grenoble France)
- SAXON live à Paris (Bataclan, le 24 novembre 2014)
Dossiers du même auteur
- METALLICA: trente ans d'apocalypse (1ère partie)
- ADX, EVIL ONE, SYRENS CALL, SOLID STATE, SACRUM live au TRABENDO le 2 octobre 2010
- Bruce DICKINSON (IRON MAIDEN) en interview !!!
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente