Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SINS OF SHADOWS - The master’s way

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du groupe
8titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
SINS OF SHADOWS FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (14/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 29/07/20
Débuts intéressants, sympathiques, prometteurs mais...
Groupe « Made In France » originaire de Reims et Paris, SINS OF SHADOWS a sorti une première démo en 2014 « Be » et une seconde fin 2016 (qui sera sur l’additif gratuit disponible en fin d’année de l’ouvrage MADE IN FRANCE).

The Master’s Way est donc le premier album du groupe, pour le moment uniquement en numérique (disponible sur Bandcamp). Album qui regroupe des titres ré enregistrés de la seconde démo et des nouveaux.

C'est aussi le premier titre de l’album, l’occasion de découvrir un Métal Progressif qui fait des incursions dans le Heavy Métal par certaines parties musicales. Mon premier sentiment est mitigé. Je m’explique : musicalement tout est en place, le chant de Elena est juste, c’est mélodique et rythmé, mais il manque quelques choses pour me faire adhérer à 100%. Le chant déjà trop linéaire et soft, et c'est une composition qui manque de relief. A Man In The Crowd beaucoup plus Heavy me donne plus de raison d’apprécier le groupe, excellente écriture et pertinence du titre avec de très belles parties musicales. Elena se montre plus à son aise.
Not In My World revient vers le Heavy Métal Progressif, montre un manque de dynamisme et de percussion surtout au niveau basse batterie. Dommage car le solo est lui excellent et les lignes de chants agréables. Today’s The Day débute avec puissance et résolution, mais le chant n’est à mes oreilles, pas toujours juste, et trop linéaire. Far From Me attaque à la IRON MAIDEN, mid-tempo galopant, mais vite calmé par le chant de nouveau, dommage encore.
The Mountain attaque tout en douceur pour avancer limite sur un rythme Black Métal nordique, très intéressant. Le batteur s’en donne à cœur joie. Un instrumental qui est pour moi le meilleur titre, paradoxalement très loin des influences annoncées.
Arrive ensuite le long Sense Of Hope de plus de huit minutes. J’aurais aimé dire que ce titre est la pièce maîtresse de cet album. Mais il manque de passages vraiment accrocheurs musicalement, il y a des longueurs et le chant une fois encore, plombe mon écoute.
L’album se termine par My Lost City, qui débute tout en harmonies pour accélérer tout doucement sur le final. Un titre Heavy symphonique ambiant plus adapté au chant d’Elena.

Conclusion : Nicolas le guitariste a accepté que je chronique cet album en sachant au préalable mon avis général, et c’est tout à son honneur, car dans notre milieu « Made In France » peu savent accepter que je ne sois pas (encore) fan de sa musique. Si je peux être tolérant avec un groupe de Heavy à la 80’s qui fait du Old School dans son garage, pour des groupes de Heavy Progressif ou Symphonique, le style impose plus de rigueur et d’efficacité. Pour moi ce premier album est à considérer comme une première vraie démo, il y a de la qualité indéniable, du talent pour composer de bons titres.
Il faudra revoir le style et plus le définir, car mélanger le Heavy, le Prog et le Symphonique c’est peu cohérent sur la longueur. Elena (dont je respecte le travail) soit ne colle pas au style, soit le style ne colle pas à elle, selon mes oreilles une fois encore. Enfin les compos pour la plupart peuvent être améliorées en termes de pertinence et mélodies.

Vos avis seront les bienvenus ! SINS OF SHADOWS doit monter tous ses niveaux pour arriver avec un vrai premier album sur un label ! Je l'attends de pied ferme !

Master's Way : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ARENA
Rapture
THRESHOLD
March of progress
MEKONG DELTA
Intersections
DREAMSCAPE
Revoiced
MOSTLY AUTUMN
Dressed in voices
Chroniques du même auteur
UNAFFECTED
The line of destruction
GRAVE CROSS
Let it be darkness
VIRGIN STEELE
The black light bacchanalia
OVERDRIVE
Three corners to nowhere
GYNGER LYNN
Baby's gone bad
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente