Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ALIEN - Into the future

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 47minute(s)

Site(s) Internet : 
ALIEN WEBSITE
ALIEN FACEBOOK

Label(s) :
AOR Heaven
 (10/20)

Auteur : rebel51
Date de publication : 15/11/20
Hélas, une vraie déception !!!
L’histoire d’ALIEN remonte aux 80’s et votre serviteur suit le groupe depuis cette époque. Les musiciens possèdent des qualités essentielles dans le domaine du rock mélodique, empreint de cet AOR classieux rarement égalé et qui est très populaire en Suède. Auteur de 6 albums studios (Alien en 1988, Shiftin’ Gear en 1990, Alien en 1993, Crash en 1995, Dark Eyes en 2005, Eternity en 2014), d’un "best of" (Best And Rare en 1997) et d’un live (Live In Stockholm en 1990), ALIEN revient aujourd’hui sur le devant de la scène après le magnifique Eternity, très AOR et typique de la musique scandinave mélodique moderne (lire ici). Le "line-up" est désormais réduit à 3 membres : Jim JIDHED (chant), Tony BORG (guitares) et Toby TARRACH (batterie), le mixage et le mastering étant confiés à Erik MARTENSSON (ECLIPSE), ce qui va donner à ce nouvel effort, Into The Future, un aspect plus hard et plus agressif.

Cela se confirme d’entrée avec le très heavy You Still Burn, qui me laisse pantois, car cela n’a rien à voir avec ce que proposait ALIEN sur l’album précédent. Le son brut pas vraiment attirant, la voix un peu éraillée de Jim JIDHED qui me surprend aussi, malgré une excellente intervention de la guitare de Tony BORG, ne laisse pas augurer un album éclatant à ce stade. Night Of Fire, tout en rythme, exprime un peu mieux ce qu’ALIEN a toujours prôné : de la mélodie et une exaltation AOR, même si je reste toujours sceptique sur la prestation vocale du sieur JIDHED, une première déception pour tout auditeur fan de ce groupe, qui s’accentue encore avec War Scars, pas très innovant et très passable.

La torpeur musicale dans laquelle je suis plongé est rarement remise en question sur ce nouvel album, si ce n’est sur le plaisant Time Is Right, comme par hasard avec l’apparition des claviers, qui faisaient naguère la gloire d’ALIEN, et avec un beau solo de guitare dans le même temps. Les titres se succèdent sans véritable flamme mélodique prononcée : What Are We Fighting For est plus que conventionnel, très en dessous de ce qu’ALIEN proposait même si ensuite Into The Future "rebooste" un peu, par une belle mélodie, cette première moitié d’album franchement désespérante, sur laquelle je suis effaré par la performance vocale de Jim JIDHED, vraiment très moyenne.

Cela se poursuit avec Freedom Wind qui rehausse le niveau jusque là très moyen pour ne pas dire très bas de ce nouvel album : c’est une excellente composition très AOR, enfin digne de ce groupe, mais qui arrive après 6 titres très inégaux. Mais cette embellie est de courte durée, les 4 derniers titres ne m'apporte pas plus de joie ni d’exaltation supplémentaires. C’est ensuite que cela se gâte avec le sombre Really Wheeling It, pas vraiment enthousiasmant, même si Fallin Way Down essaie de sortir un peu ce disque de la monotonie heavy. Les In Her Eyes et Children, ballade mièvre, vont clore un album certes très moderne dans sa conception et dans sa structure mais qui me provoque malheureusement une sacrée désillusion. Il n’y a pas dans cet album la couverture AOR prononcée à laquelle le groupe nous avait habituée, malgré 3-4 titres plus en phase avec le style musical des Suédois et quelques belles envolées de guitare. Mais cela n’est pas suffisant à mon sens pour en faire un album en rapport avec l’aura de ce groupe et les réelles capacités des musiciens.

Une vraie déconfiture et une assise mélodique très moyenne pour ALIEN sur ce Into The Future, en un mot : consternant !!!

What Are We Fighting For : cliquez ici

Sortie le 27 novembre 2020
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Lynott Le jeudi 3 décembre 2020

Ville : BOUILLARGUES
Je trouve, a contrario de cette chronique, que cet album est particulièrement réussi. Bien qu'il soit acquis qu'Alien a changé de braquet en proposant un son résolument plus musclé que celui auquel il nous avait habitué, le groupe propose ici un opus empli de mélodies tout à fait addictives. Seuls les forcenés de l'obédience AOR pourront trouver que cette œuvre est trop hard, donc décevante.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ADELLAIDE
Flying high
SVEN LARSSON
Bad mad man
C.O.P
State of rock
PLACE VENDOME
Streets of fire
RONNY LEE
Original retro
Chroniques du même auteur
SOUL SELLER
Matter of faith
WAKE THE NATIONS
Heartrock
TANNA
Storm in paradise
SOTO
Divak
VIANA
Forever free
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente