Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
EVERGREY - Glorious collision

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  MP3 - Année : 2011
Provenance du disque : Reçu du label
13titre(s) - 65minute(s)

Site(s) Internet : 
EVERGREY WEBSITE
EVERGREY FACEBOOK

Label(s) :
Steamhammer
 (17/20)

Auteur : vyx
Date de publication : 17/01/2011
Un pur evergrey
C'est probablement l'album le plus exigeant pour Tom S. ENGLUND (chant), qui demeure désormais le seul dernier membre original d'EVERGREY. Et pourtant, Glorious Collision n'en demeure pas moins un album pur de la marque EVERGREY.

Il faut dire que ce n'était pas gagné d'avance. En mai 2010, Jonas EKDAHL, Henrik DANHAGE et Jari KAINULAINEN ont quitté le groupe pour préserver leur amitié avec les autres membres. C'est donc Marcus JIDELL (guitare), Hannes VAN DAHL (batterie) et l'ex THERION Johan NIEMANN (basse) qui ont la dure tâche de reprendre le flambeau...

Loin de décevoir les fans de la première heure (The Dark Discovery, 1998) comme ceux des périodes phares du groupe (In Search Of Truth, en 2001, Monday Morning Apocalypse, en 2006) qu'il s'est développé au fil des années.
Misant toujours un peu sur un Metal hybride - puissant mélange de Metal Progressif et de Metal Gothique - l'ensemble musical d'EVERGREY ne peut laisser indifférent. Et Glorious Collision n'échappe pas à la règle !

Moins sombre que certains anciens albums, il est évidemment Heavy mais aussi puissant avec des riffs et des rythmiques Rock Classique (Leave It Behind Us, It Comes From Within, Wrong), et des morceaux calmes, obsédants voire entêtants (Frozen, You). Avec des lignes de claviers envoutantes, certains morceaux restent à la fois sauvages et exigeants (...And The Distance, Free).
Plutôt mid tempo, l'album propose des intermèdes calmes à la limite de l'atmosphérique parfois (It Comes From Within, Free, ... And The Distance).

C'est donc avec un vrai plaisir que je vous invite à retrouver la voix profonde et claire de Tom S. ENGLUND, alliant comme à son habitude force et mélodie pour un ravissement des plus purs.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le mardi 18 janvier 2011
J'aurai pas dit mieux... Excellent album d'EVERGREY !!! Bzzz
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DOCKER'S GUILD
The mystic technocracy (season 1 : the age of ignorance)
AMON SETHIS
Part 0 - queen with golden hair
TERAMAZE
Flight of the wounded
KAIPA
In the wake of evolution
ANASAZI
Playing ordinary people
Chroniques du même auteur
DIE AFTER DAY
Ad illuc memoria
DIVIDED MULTITUDE
Guardian angel
BLODWEN
Black symphony
THUNDERLAND
Red
KAMELOT
Poetry for the poisoned
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /