Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
GREAT WHITE - Ready for rock'n'roll

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2013
Provenance du disque : Reçu du label
12titre(s)

Site(s) Internet : 
GREAT WHITE FACEBOOK
GREAT WHITE WEBSITE

 (14/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 16/03/2013
Recette sympathique mais éventée
GREAT WHITE a toujours été un groupe qui ne craignait pas les reprises, se frottant avec un goût assez sûr à LED ZEPPELIN (allant même jusqu'à y consacrer un album, Great Zeppelin), THE ANGELS (Face The Day), Ian HUNTER (Once Bitten, Twice Shy), THE SMALL FACES (Afterglow Of Your Love)... Le label Collectors Dream sort aujourd'hui un album intégralement consacré aux reprises. Or, il s'avère qu'il s'agit ni plus ni moins qu'un nouveau titre et un nouvel emballage de douze reprises déjà parues sous au moins trois autres titres : Recover (2002), Revisiting Familiar Waters (2003), Double Dose (2004). les fans sont prévenus : il n'y a rien là d'inédit !

Artistiquement parlant, GREAT WHITE ne parvient jamais à faire oublier les versions originelles mais livrent toutefois des interprétations convaincantes et sympathiques. Nous avons ainsi droit au Sin City d'AC/DC, au Love Removal Machine de THE CULT, Lady Love de Robin TROWER, Again And Again de STATUS QUO, Fire And Water de FREE (trop rapide et tendu à mon goût), Ready For Love de BAD COMPANY.
L'affaire est plus casse gueule quand il s'agit d'approcher les ROLLING STONES avec un medley partiellement acoustique ou Bob DYLAN (Tangled Up And Blue) : GREAT WHITE s'en sort avec les honneurs en choisissant la voix de l'humilité.
GREAT WHITE s'attaque sans façon à un répertoire plus Pop, avec notamment le No Matter What de BADFINGER.

L'exercice est sympathique mais absolument pas essentiel en général ni même en particulier pour les fans du groupe. Ceux qui ne connaissent pas GREAT WHITE doivent prioritairement se tourner vers ses albums référentiels que sont Once Bitten (1987) et Twice Shy (1989).
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
krakal Le dimanche 7 avril 2013
10/20 pour ma part, très médiocre opus,,,,on a entendu bien meilleur chez GW , retrouvera t-on un jour le vrai feeling de GW ?
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
FELINE MELINDA
Morning dew
ADMIRAL SIR CLOUDESLEY SHOVELL
Don’t hear it... fear it !
AXEL RUDI PELL
Lost xxiii
OCEAN
C'est la fin...
DEAD KOSMONAUT
Gravitas
Chroniques du même auteur
BE THE WOLF
Imago
RIFFLORD
7 cremation ground / meditation
CHABTAN
Eleven
BONGCAULDRON
Binge
FLAYED
3 : empty power parts
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /