Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LUNATIC POWER - The great light

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du groupe
11titre(s) - 53minute(s)

Site(s) Internet : 
LUNATIC POWER FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 19/01/2021
Un second album puissant, varié et accrocheur
En 2017, le trio français LUNATIC POWER avait ouvert avec une certaine réussite son compteur discographique avec l'album In The Beginning, manifeste d'un Heavy Métal aux saveurs progressives (relire la chronique ici : cliquez ici). C'est donc avec intérêt que je penche sur ce second opus, The Great Light.

Passée une introduction très délicate, LUNATIC POWER montre ses muscles avec un Pyramid inaugural sur lequel l'intensité est maximale : gros riffs énervés, section rythmique au taquet, chant ample et modulé, l'impact évoque le Power Métal avec un goût pour la syncope rythmique évoquant le Thrash. La suite de l'album en revient à un Heavy Métal teinté de progressif, souvent animé d'intentions épiques de bon aloi. Concernant la facette progressive, il ne faut pas entendre par là un goût pour la démonstration ou pour la complexité complaisante ; c'est juste que les rythmiques du groupe, si elles peuvent parfois aller à l'essentiel, se trouvent fréquemment enrichies de cassures, de contretemps qui assurent une animation constante. Je salue le travail de précision assuré par le batteur Jérôme.

Autre caractéristique positive concernant l'album, la qualité des solos de guitare de Jolly ROGER, techniques, véloces mais toujours soucieux de conserver une charge mélodique et une progression dramatique.
Enfin, comment ne pas évoquer le chant de Klod, par ailleurs bassiste ? Ex-DER KAISER, TAÏ PHONG et ADX, notre homme évolue dans un registre médium puissamment animé, avec une capacité à monter ou à se montrer plus agressif. Il met en place des lignes de chant constamment modulées, porteuse d'un souffle qui contraste avec certaines rythmiques trapues au possible. Qui plus est, le groupe a le bon goût d'ajouter des harmonies vocales pertinentes.

Enfin, l'écriture de LUNATIC POWER ne se limite pas à un style, les compositions proposant un panel varié de Métal, du plus fonceur au plus mélodique (splendide Olympe And The Mount Of Light). J' entends un souci constant de se montrer lisible, accrocheur même, tout en maintenant cette complexité rythmique relative déjà évoquée.
Vous l'aurez sûrement compris, The Great Light est non seulement une réussite mais confirme de surcroît la personnalité spécifique de LUNATIC POWER.

Vidéos de Sacred Rose cliquez ici, Pyramid cliquez ici et Olympe And The Mount Of Light cliquez ici.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
ROFFE HUNTER
2020
BORN AGAIN
Strike with power
DER KAISER
Cannonball
ARRAYAN PATH
Iv : stigmata
BLACK TRIP
Goin' under
Chroniques du même auteur
DAUTHA
Brethren of the black soil
OBLIVIOUS
Creating meaning
DEATH ALLEY
Black magick boogieland
DI'AUL
Abracamacabra
COBALT
Treading water is not enough
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /