Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
FERRITERIUM - Calvaire

Style : Melodic Extrem Metal
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
4titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
FERRITERIUM BANDCAMP
EPICTURAL PRODUCTION

Label(s) :
Epictural Production
 (16/20)

Auteur : NOCTUS
Date de publication : 09/03/2021
Black metal oppressant !
Encore une sortie très intéressante de la part du label français Epictural Production qui nous propose Calvaire, le troisième album du groupe français FERRITERIUM. Ma tache de chroniquer ce disque n’est pas aisée car je dois faire face à une œuvre dense. Pas de titre particulier à mettre en lumière ici et, pour s’en imprégner, il faut écouter l’album dans son intégralité soit 4 titres occupant 43 minutes… Je pense que c’est bien le but recherché par Raido, unique membre de FERRITERIUM et officiant aussi dans KARNE, MALEVOLENTIA et HEIMSGARD. De plus, le black metal délivré s’avère souvent rapide et violent et va certainement rebuter les non connaisseurs du style. J’apprécie ce déluge de riffs rapides et typiques du genre, pas de claviers, l’atmosphère se veut écrasante. La batterie est réelle (point fort et plutôt rare pour un projet solo), le rythme effréné prend à la gorge et étouffe l’auditeur. La biographie parle de DSBM (Depressive Suicidal Black Metal), je peux comprendre ce sentiment d’oppression voire de souffrance à l’écoute de Calvaire. Toutefois, le chant n’évolue que rarement dans un style plaintif. Les textes ont été écrits en français et même s’ils demeurent peu compréhensibles ils apportent une valeur ajoutée considérable à la musique. Calvaire est un pavé sonore véloce qui fait mal et qui exige plusieurs écoutes pour le comprendre. Au milieu des morceaux de dix minutes, des passages plus calmes mais mélancoliques permettent de reprendre son souffle. Je trouve l’artwork du disque magnifique et en parfaite adéquation avec l’ambiance voulue par l’artiste. FERRITERIUM développe un black metal reposant sur des guitares extrêmement bien travaillées et assume sa démarche jusque dans les détails. Très intéressant, mais pour un public averti…

1. L'Apostasie 11:28
2. La Proie du Cloître 09:08
3. L'Opéra de Géhenne 10:18
4. L'Apogée du Martyr 11:51

L’Apostasie : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Alain Le vendredi 12 mars 2021
C'est effectivement très bon, avec des compos longues et épiques. C'est âpre mais excellemment mis en son, avec un souci de précision qui ne diminue pas le rendu vibrant. Je trouve la scène BM française très qualitative ces temps-ci.
Commentaire de NOCTUS : Très juste ton commentaire !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
HECATE ENTHRONED
Embrace of the templess aeon
SOLACE OF REQUIEM
Casting ruin
DARKENHÖLD
Castellum
INQUISITOR
Clinamen | episteme
CARACH ANGREN
Death came through a phantom ship
Chroniques du même auteur
MOONLIGHT DESIRES
Just the hits :1981-1985
MEGADETH
Th1rt3en
SAGA
Sagacity
CRASHDÏET
The savage playground
GUNS N' ROSES
Use you illusion 1 deluxe edition
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /