Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
BLIND WISDOM - Long before the last dragons

Style : Melodic Speed Metal
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du groupe
11titre(s) - 68minute(s)

Site(s) Internet : 
BLIND WISDOM YOUTUBE
BLIND WISDOM BANDCAMP
BLIND WISDOM INSTAGRAM
BLIND WISDOM FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (16/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 18/12/2021
De l'authentique power metal
A l’apparition du genre, la presse parlait de Speed Metal. Aujourd’hui quand c’est heavy, rapide, mélodique et épique, l’étiquette consacrée est Power Metal et BLIND WISDOM en est incontestablement un noble représentant français.

Long Before The Last Dragons, leur premier album long entre ce 17 décembre 2021 dans l’arène. Sur plus d’une heure, il reprend l’intégralité du EP de 2019 plus 6 nouvelles compositions, soit 11 titres dans la plus pure tradition du genre.

L’emballage lui-même est fidèle au genre. Dans une forêt crépusculaire, la trace lumineuse d’une fée slalome entre des symboles cabalistiques qui représentent chacun un musicien du groupe. Au premier regard sur la pochette, je comprends que l’univers du groupe cadre avec le monde médiéval et magique. Pourtant, si j’en crois certaines rumeurs, leur contexte narratif serait en réalité un multivers qui réserve bien des surprises. Et, côté surprises, l’album en recèle plus d’une.

La première grande surprise est celle que nous réserve le morceau d’ouverture. C’est ce moment où je découvre un groupe plus que carré, composé à l’évidence de musiciens de haut vol. Ils partent bille en tête sur un tempo très rapide à deux guitares tranchantes prêtes à en découdre, batteur façon pelote de nerfs mais super précis, bassiste qui tricote une ligne à haute tension, chanteur avec une vraie voix qui sait monter quand il faut. Je vais être clair, Every Day Is A New Beginning aurait tout à fait pu avoir sa place sur The Walls Of Jericho de HELLOWEEN.

La seconde surprise arrive avec le deuxième morceau, au moment où je comprends que la qualité du titre d’intro n’était pas due au hasard mais se réitérait sur le petit brûlot qu’est Enslaved. Ces mecs ont tout compris au Power Metal ! La bataille de grattes dans le cœur du morceau est magnifique, et ce petit refrain avec des chœurs que j’imagine descendus du bateau pirate de RUNNING WILD. J’adore.

La petite intro sous forme de chœur médiéval de Poison And Wine avec ce parfum du Nom de la rose est du meilleur effet surtout lorsqu’elle se répercute dans les refrains taillés pour le live. Troisième titre et aucune baisse d’énergie.

Avec The Dark Knight, le tempo se fait plus lourd, la mélodie plus ample. Christophe tente de nouvelles postures vocales, certaines sont périlleuses et je rends hommage à la prise de risque.

Battle possède à la fois un caractère maidenien prononcé avec la battle de guitares (justement) et un final qui me semble d’inspiration manowaresque. Du bon boulot.

6ème morceau, The Ring, The Lantern And The Sword… Aïe ! Pardonnez-moi, mais que fait ce morceau ici ? Je vais être sévère mais après plusieurs écoutes je n’en retiens hélas, rien. Et, dans une moindre mesure il en va de même pour Whistled Wind.

La narration chantée sous un mode ménestrel dans The Tavern est très réussie. La mélodie monte petit à petit, et les qualités de comédien du chanteur ne font aucun doute. L’entrée du riff franc et carré me réjouit, de même que son alternance avec le narrateur et le refrain très RUNNING WILD fort à propos dans ce contexte.

Pour être franc je suis rassuré. Après l’écoute des deux précédents titres, j’avais eu l’impression que BLIND WISDOM s’était perdu dans ses nouvelles compositions et The Tavern m’a rassuré, les suivants aussi.

Le puissant Not Alone nous offre un délicieux break au centre du morceau. La partie instrumentale d’Abnegation est un vrai régal. Quant à la dernière chanson, A Light In The Dark, c’est sans doute un peu trop ostensiblement sucré à mon goût mais le niveau est très honnête et le titre est à sa place pour relâcher la pression en fin d’album.

Pour résumer, cet album va enchanter les fans d’HELLOWEEN, de RUNNING WILD et d’IRON MAIDEN des débuts. La qualité instrumentale est un gros atout. Le potentiel du chanteur est réel. Mais… j’ai l’impression qu’il a manqué une vision de producteur au groupe, un garde-fou, quelqu’un qui aurait par moment su dire : « Eh les gars, là vous vous faites plaisir mais vous perdez l’auditeur » ou alors « Fais gaffe, Tophe, retouche cette strophe, tu cours après ton texte et du coup la mélodie vocale en pâtit » .

Je suis heureux d’avoir découvert BLIND WISDOM et cet album. Tout le mal que je leur souhaite, c’est d’avoir une direction artistique pour le prochain opus qui les aiderait à « libérer leur vrai potentiel » comme le rabâchent les dialoguistes de Ninjago (sacrée référence, non ?)

***


BLIND WISDOM est composé de :
- Christophe MARTY : guitare et chant ;
- Lénaïc SCHATT : basse ;
- Sylvain ROQUES : batterie ;
- Jean-Louis NAVARRO : guitare.

***


Prenez votre dose de riffs avec ces extraits de Long Before The Last Dragons :
- Abnegation : Cliquez ici !
- Dark Knight : Cliquez ici !

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BRAINSTORM
Scary creatures
SPELLBLAST
Nineteen
BLACKSMITH LEGACY
Battalions of the northern realm
SEVEN KINGDOMS
Decennium
IRON FIRE
Metalmorphosized
Chroniques du même auteur
GRAMMA VEDETTA
The hum of the machine
ARTEAGA
Season of the witch - chapter 2
DESERT CLOUDS
Planexit
LORD GALLERY
Ep 2021
STARGO
Dammbruch
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente