Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
SPITFIRE - Denial to fall

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
SPITFIRE FACEBOOK
SPITFIRE WEBSITE

Label(s) :
No Remorse
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 01/02/2022
Heavy classique de la part de vétérans grecs
Denial To Fall est le troisième album du groupe grec SPITFIRE. Conformément à son titre, c’est avant tout l’expression d’une persévérance incroyable et d’un dévouement total au Heavy Metal. En effet, le groupe a vu le jour en 1984 et, dans la première partie de sa carrière, n’a publié qu’un unique album, First Attack, paru en 1987. Inaugurée par la parution d’un album live, 100% Live, la décennie 90 fut stérile sur le plan discographique, en dépit de l’enregistrement trois démos. Un temps renommé SPEEDFIRE, le groupe disparut des radars… Avant de revenir aux affaires en 2009 avec un second album, Die Fighting (accompagné d’un DVD, relire la chronique ici : cliquez ici). Sous la férule du seul membre originel rescapé, le guitariste Elias LOGGINIDIS, SPITFIRE livre donc un Denial To Fall en tous points fidèle à la tradition du Heavy Metal, telle qu’instaurée par JUDAS PRIEST.

Soit neuf titres qui alignent vaillamment des riffs tranchants et secs, d’excellents solos incisifs et brillants, des arrangements plus mélodiques, le tout appuyé par une section rythmique solide et carrée (sans se montrer monolithique). Quelques arrangements de claviers apportent une touche de sophistication supplémentaire, quand bien même leurs sonorités très datées renvoient aux années 80.

Il faut bien admettre que le chanteur Tassos KROKODILOS apporte énormément à cet album, globalement solide dans la composition et dans l’interprétation, mais très classique dans l’ensemble. Avec son timbre voilé et ses intonations percutantes, il livre des lignes de chant dynamiques et modulées, énergiques, puissantes et accrocheuses, quitte à monter agressivement dans les aigus.

Pas de révolution, pas d’innovation, mais on sent à l’œuvre l’expérience et une ardeur intacte, ardeur qui permet de sublimer la conformité normative, tant dans l’écriture que dans l’interprétation. On espère sincèrement entendre un quatrième album dans un délai raisonnable (n’excédant pas la décennie !). Fans de JUDAS PRIEST et d’ACCEPT, soyez au rendez-vous !

Vidéo de Wasted : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DYNAZTY
Renatus
NARNIA
Soli deo gloria – 25 years compilation
FROZEN TEARS
Slaves
SAVAGE BLADE
We are the hammer
THE SONIC OVERLORDS
Last days of babylon
Chroniques du même auteur
VOICES OF DESTINY
From the ashes
HOLY MARTYR
Invincible
DAWNRIDER
Two
VALBORG
Romantik
ARVEN
Music of light
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /