Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
KRAEMER - All the way

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
KRAEMER WEBSITE
KRAEMER FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (17/20)

Auteur : JMM213
Date de publication : 16/03/2022
La scandinavie est bien le berceau du hard fm !
Voici un album sorti en début d'année 2022 un peu passé sous les radars, qui mérite qu'on lui prête une oreille attentive, surtout si on aime le hard FM (à la scandinave ou pas d'ailleurs). Ne vous fiez pas à la pochette qui pourrait vous faire penser à un groupe de Heavy Métal car il n'en est rien ! KRAEMER, c'est d'abord et surtout Erik KRAEMER, chanteur finlandais qui officie également au sein du groupe de Métal progressif SIMULACRUM. Il est accompagné, comme souvent chez Frontiers Records par Alessandro DEL VECCHIO, plutôt bien dans la place puisqu'il tient la basse, les claviers, chante les chœurs et produit !, d'Andréa SEVESO aux guitares (ROBIN MC AULEY) et Michele SANNA à la batterie (BROTHER AGAINST BROTHER). Les compositions sont écrites en grande partie par Alessandro DEL VECCHIO, mais aussi par Pete ALPENBORG (clavier du très bon ARCTIC RAIN) Kristian FYHR (chanteur du non moins excellent SEVENTH CRYSTAL) et Jan AKESSON (INFINITE) notamment. L'album est bien produit et mixé (je me suis amusé à pas mal pousser le volume sonore et le tout reste clair et net). Je tiens à préciser que, contrairement à ce qu'il m'arrive de lire, tout ce que touche Alessandro DEL VECCHIO n'est pas bon à jeter par la fenêtre ! En cas de doute sur la qualité du bonhomme, il faut se référer à la chronique faite par Laudrome26 de son dernier album Seminole (cliquez ici) avec son groupe EDGE OF FOREVER pour s'en faire une idée. Voilà c'est dit !

Commençons d'abord par les morceaux les moins dans mes goûts. All The Way qui est le single de l'album débute avec des claviers en intro qui sentent bon les années 80. Je trouve que le morceau ne prend pas trop de risques. Tonight continue un peu dans la même veine et semble être taillé pour le passage radio. Ça se rapproche de groupes comme EUROPE ou SURVIVOR avec un démarrage au clavier tellement typé. Le refrain n'est pas désagréable. C'est impeccablement joué, les soli s'enchaînent et la voix colle parfaitement à ce genre de morceau mais ce n'est pas ce qui me touche le plus. I'm In love Again est basé sur un tempo plus enlevé. Le refrain, bien qu'un peu convenu, rentre bien dans la tête et le solo est aérien. Cela reste tout à fait écoutable sans être très novateur.

Avec Take Me Back To, je me retrouve en terrain connu (la Suède quoi !), l'influence de H.E.A.T. étant pour moi assez évidente sur le refrain bien ”catchy”. C'est ce que j'apprécie chez les scandinaves, cette facilité à sortir des mélodies comme s'il en pleuvait. On continue dans le tout bon avec Cold Spell, mid-tempo qui présente une mélodie soignée, des chœurs efficaces et une voix superbe doublée sur le refrain qui est du plus bel effet . Je trouve le solo final trop court mais ce n'est qu'un détail. Paradoxalement, c'est là que je me rends compte qu'André SEVESO manie le manche avec brio, en enchaînant des soli variés.

Les morceaux lents, Forever et How Can I Survive (avec une jolie intro piano/voix sur ce dernier) ne renverseront pas la table mais ils permettent de mettre en lumière les formidables qualités de chanteur d'Erik KRAEMER qui s'impose dans le registre du chant aigu. Sur Forever, il montre une belle intensité émotionnelle en produisant un chant medium de toute beauté . Ce timbre de voix me fait penser immanquablement aux chanteurs qui ont déjà investi cette sphère. tels Mikaël ERLANDSSON de LAST AUTUMN'S DREAM, Erik GRÖNVAL chez H.E.A.T. ou Tony HARNELL de STARBREAKER.

Moment For Me est un morceau balançant entre l'AOR et le Hard FM comme savent si bien le faire les européens du nord. Il permet à Erik KRAEMER de faire étalage de toute sa classe. Un morceau bien pêchu. Dans The king Will Come c'est le solo qui est la pièce maîtresse. Il est très inspiré et surtout amené d'une façon assez étonnante, avec une rupture de rythme qui peut dérouter.

Loving A Stronger démarre en trombe avec une guitare virevoltante. Ça pulse bien fort tout en restant léger grâce à un petit gimmick de guitare placé tout en finesse. C'est du hard FM entraînant comme j'aime.

Pour finir, Eat Your Heart Out est de loin le morceau le plus hard de l'album. Les chevaux sont lâchés. La voix d'Erik KRAEMER donne tout son potentiel et remplit l'espace. Mais même quand le moteur s'emballe, le sens de la mélodie est toujours là. Le solo est à l'image du morceau, bien énervé et flamboyant. La fin est toutes voiles dehors avec la double pédale enclenchée et une voix qui va chercher les suraigus en totale maîtrise !

Outre le fait que certains morceaux auraient pu être, à mon humble avis, plus développés (tous tournent autour des 4 minutes), il apparaît que la qualité des compositions est inégale, la majorité des titres ressortant du lot quand d'autres me semblent assez passe-partout. Ce projet aura au moins eu le mérite de mettre en valeurs les grandes qualité de chanteur d'Erik KRAEMER, avec qui il faudra compter dans les années à venir.


Take Me Back To : cliquez ici

Loving A Stranger : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
FIND ME
Dark angel
BOBBY KIMBALL
We're not in kansas anymore
RAMOS / HUGO
The dream
HOUSTON
Houston
SINESTRESS
Fase2
Chroniques du même auteur
SERIOUS BLACK
Vengeance is mine
DARE
Road to eden
GATHERING OF KINGS
Enigmatic
CAP OUTRUN
High on deception
FIRST SIGNAL
Closer to the edge
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /