Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
MANSION - Second death

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  CD - Année : 2022
Provenance du disque : Acheté
8titre(s) - 59minute(s)

Site(s) Internet : 
MANSION BANDCAMP
MANSION YOUTUBE
MANSION FACEBOOK

 (19/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 23/01/2023
Témoignage glauque et envoutant du culte du manoir
Des années 1920 aux années 1950, le kartanisme a été une secte active au sein de l’Eglise luthérienne finlandaise. Fondée par la prédicatrice Alma KARTANO, elle prévoyait l’imminence de l’apocalypse, la punition de tous les infidèles et le grand come-back de Jésus pour sauver en exclu les membres de sa secte. Kartano se traduit en anglais par MANSION et en français par manoir. Depuis 2013, à travers 3 EP et 2 LP MANSION témoigne de la vie ascétique et de la spiritualité des membres de ce culte. Imaginez ces gens prier en se tapant le front contre le sol et en hurlant pour faire fuir le Malin, l’éducation à la trique des enfants-prêcheurs, les châtiments corporels et le zéro-câlin absolu. Vous comprendrez très vite au ton noir foncé de l’album que ce n’était pas la fête du slip.

Second Death, le dernier album en date est paru le vendredi 13 janvier 2023. Nul doute qu’il fera la joie du public gothique en général, et de la congrégation des amateurs de doom, de funeral et de batcave en particulier.

Après Procession, glauque prière d’introduction, le tempo s’embourbe et Sword Of God résonne. Le son est fantastique, chaque vibration est perceptible et donne l’impression que des phrases harmoniques complètes sont écrites à l’intérieur de chaque note longue. Le mixage des voix est un pur délice. Ce titre m’hypnotise totalement.

No Funeral garde le niveau. Il démarre comme un doom écrasant, se métamorphose en une sorte frayeur glaciale, puis en une beauté angélique. La voix enfantine, fragile et malsaine d’Alma peut soudain prendre corps et passer de son chuchotement acide à un chant elfique particulièrement lumineux. C’est un atout majeur pour l’enrichissement des atmosphères du groupe. Je retrouve les mêmes frissons qu’à l’écoute de Filigree And Shadow de THIS MORTAL COIL.

Il faut attendre Heathen Hole pour que revienne l’infernale rythmique à l’infra-basse et au lourd martellement des toms. Les guitares restent indistinctes, présentes uniquement comme un bourdon crépitant. Lorsque la tension monte, l’attaque des accords peut gagner en précision sans que je m’en aperçoive. Sur la fin le morceau parvient à une puissance incroyable avant de s’étioler. Je suis subjugué.

In The Court Of Sorrowless est introduit par une atmosphère d’horreur avant qu’un riff n’explose et ne soit à son tour englouti par un chant et un rythme qui me ballotent de droite et de gauche me laissant aussi impuissant qu’une coque de noix dans un raz de marée. Ce titre, lui non plus, n’est pas construit de manière traditionnelle – aucun ne l’est sur cet album. Les pics que tension surviennent, culminent, s’effacent, se régénèrent, vous perdent.

Détail important - depuis le début de l’album tous les morceaux sont imbriqués les uns dans les autres et Second Death (la chanson) ne fait pas exception. Il sort du lot par son thème mélodique central plus épique que le reste, plus ample. Écouter cet album en lecture aléatoire serait une hérésie et vous savez ce qu’il advient des hérétiques chez ces gens-là. À bon entendeur.

Septième et dernier morceau, You are Suspicious achève l’album de manière aussi malsaine et jouissive qu’il avait commencé. Le titre sera reprit en huitième plage dans une version à l’intro étendue. La fin de ce titre de fin est enlevée par un riff qui pulvérise tout, quel panache pour clôturer cet opus !

Second Death, c’est presque une heure d’absolu plaisir. En conséquence de quoi, treize jours seulement après le début de l’année, nous tenons peut-être déjà l’album 2023 de la catégorie doom gothique.

***


MANSION est composé de :
- Alma, chant ;
- Osmo, chant ;
- Immanuel, basse ;
- Jaakob, guitare ;
- Samuel, guitare ;
- Aatami, batterie ;
- Matti-Juhani, orgue ;
- Mikael, paroles.

***


Extrait de Second Death :
- No Funeral (vidéo) : Cliquez ici !
- Heathen Hole : Cliquez ici !

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
MISSINGMILE
The blackship
ELEFANT TALK
Elefant talk
IXION
Enfant de la nuit
ANATOMY OF HABIT
Black openings
MUNDTOT
Spätsommer
Chroniques du même auteur
ANATOMY OF HABIT
Black openings
GRAMMA VEDETTA
The hum of the machine
AVALANCHE
2nd hand band
VANTRE
Sanji
DUSK OF DELUSION
Try your freedom
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /