Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
STAR RIDER - Star rider

Style : Heavy Metal
Support :  CD - Année : 2023
Provenance du disque : Reçu du label
4titre(s) - 16minute(s)

Site(s) Internet : 
STAR RIDER INSTAGRAM
STAR RIDER BANDCAMP
STAR RIDER FACEBOOK

Label(s) :
Steel Shark
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 18/02/2023
Heavy hard revigorant
Ne surtout jamais se fier aux apparences ! Si ce premier EP quatre titres n’était pas paru chez Steel Shark records, jeune écurie réputée pour ses parutions de Hard et de Heavy traditionnels, il est probable que le nom du groupe (référence à la splendide chanson de FOREIGNER ?) et le logo (très typé Hard des années 80) m’auraient dissuadé de découvrir ce jeune quintette lyonnais. Et, diantre, que j’aurais eu tort ! Non pas que STAR RIDER propose une quelconque formule révolutionnaire ; bien au contraire, le groupe pioche allègrement dans le Hard Rock carré et mélodique des années 80 (RATT, WASP) et dans le Heavy Metal à la JUDAS PRIEST (dans son versant le plus accessible).

Seulement, ces jeunes loups ont tout d’abord le bon goût de ne pas tenter de sonner faussement vintage et affiche un son percutant et vibrant, puissant mais limpide (félicitations à Alexandre THIONG-SION pour son travail réalisé au Noise Maker studio) : on sent de manière palpable l’énergie débordante, la volonté d’impacter avec force et précision, sans pour autant sacrifier les accroches mélodiques. Ensuite, la variété des quatre compositions proposées ici montre que STAR RIDER ne compte pas se laisser enfermer dans un style trop strictement délimité, sans toutefois perdre en cohérence. C’est ainsi que le titre d’ouverture, le bien nommé Give Me Speed (Or Give Me Death), déboule à toute vitesse, un peu comme une démonstration frondeuse mais élégante de Speed Metal : ébouriffant ! A la suite, Burning Star lève quelque peu le pied mais conserve une allure vive, propulsant une rythmique musclé et souple, le chanteur Kim Saxx proposant de solides lignes vocales, modulant à la perfection entre timbre médium et poussées aigües : accrocheur et vivifiant. Le mid-tempo Out Of The Cave est le titre qui évoque le plus et le mieux la vague de Hard US mélodique du milieu des années 80, avec sa rythmique carrée et groovy, ses chœurs virils, ses riffs acérés : addictif. En clôture, Too Fast To Die appuie à nouveau sur l’accélérateur pour un exercice de Hard Rock’n’Roll ravageur qui évoque quelque peu MOTÖRHEAD dans l’esprit (avec le renfort du chant rauque d’un dénommé Boris) : ravageur.

On a déjà évoqué la qualité du chant ; reste à saluer la performance de Duncan CHAMIEH (pour son jeu de batterie très mobile et diversifié), Alex Renegade (pour ses lignes de basse tendues et véloces) et les très complémentaires Chainsaw Charly et Läther Deth pour les riffs secs, leurs plans gémeaux incisifs et leurs solos brillants.
Vite, un album, afin que l’on puisse jauger STAR RIDER sur la longueur !

Vidéo de Burning Star : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BLACKSLASH
Lightning strikes again
FRACTURE
Westring
EXISTANCE
Démo
SAXON
Battering ram
BLAZE BAYLEY
Live in france
Chroniques du même auteur
SILVERTRAIN
Walls of insanity
CEREMONIA
La existencia humana debe ser un error
TANITH
Voyage
HAUNT
Beautiful distraction
SOLAR MANTRA
Away
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /