Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
ORKHYS - Awakening

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MCD - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du groupe
3titre(s) - 19minute(s)

Site(s) Internet : 
ORKHYS FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (19/20)

Auteur : Raskal
Date de publication : 20/09/20
Gros espoir heavy celtique made in france !
Une fois n’est pas coutume je vais vous parler d’un groupe parisien qui officie dans le Heavy Symphonique et celtique avec chant féminin. Oui je sais, loin du cuir et des clous, mais à peine écouté, j’ai vite été séduit.

Ce promo trois titres annonce la sortie prochaine d’un EP cinq titres qui je l’espère lancera de façon positive nos quatre amis car ils le méritent !
Influences notées sur leur Facebook, IRON MAIDEN, NIGHTWISH, MOONSORROW, EPICA, MEGADETH.

The End Of Lies dès les premiers riffs, montre une volonté de mordre ! Riffs acérés, batterie qui claque et une très bonne production d’entrée ORKHYS nous entraîne dans son univers !
Le chant de Laurène est juste et même si parfois il est un peu haut perché, lorsqu’il est en mode « normal » je le trouve excellent. Il se dégage un vrai mix de styles effectivement, puisque je passe du gros Heavy notamment grâce aux rythmiques, à des passages Black Métal et d’autres Celtiques. Franchement une excellente surprise pour moi qui ne suis ce genre que de loin.
Guardians Of Our Lives, avec ses plus de sept minutes, met en avant la capacité du groupe à confectionner des titres millimétrés où mélodie, finesse et puissance s’entremêlent de la plus parfaite des façons. Ce côté celtique et cette pertinence dans l’interprétation m’impressionnent ! Des mélodies imparables ! De quoi quitter le monde réel pour décompresser après une journée de travail. Excellent !
Enfin Rest Of The Braves reprend sur un rythme soutenu et s’il n'est pas aussi accrocheur que les deux premiers, (le chant qui tire plus vers les aigus m’attire moins), reste d’un excellent niveau. Je dirais que ce titre reste dans le classique « Symphonique », et manque de personnalité, comparé aux deux autres.
Conclusion, sur les deux premiers titres c’est du quasi 20/20, rien que ça devrait vous inviter à vite découvrir ORKHYS !

The End Of Lies : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
LAPSUS DEI
Sea of deep reflections
TRANZAT
The great disaster
GOTHIC STONE
Haereticus empyreum
FLOODSTAIN
Welcome to the self feeding machine
DON FERNANDO
Haunted by humans
Chroniques du même auteur
FELINE MELINDA
The felines await you
CHOZZEN PHATE
Chozzen phate
A TORTURED SOUL
Kiss of the thorn
BLACK BART
Casnewydd bach
SIDE WINDER
Mother earth
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente