Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
RICK SPRINGFIELD - Alive...greatest hits

Style : Rock
Support :  CD - Année : 2001
Provenance du disque : Acheté
18titre(s) - 82minute(s)

Site(s) Internet : 
RICK SPRINGFIELD WEBSITE
RICK SPRINGFIELD FACEBOOK

Label(s) :
Hip-O
 (20/20)

Auteur : Laudrome26
Date de publication : 02/07/2024
Une leçon de ce qu'est un show "rock" !
Nous avons décidé de vous faire découvrir (ou re découvrir) les albums qui ont marqué une époque et qui nous paraissent importants pour comprendre l'évolution de notre style préféré. Nous traiterons de l'album en le réintégrant dans son contexte originel (anecdotes, etc.)...Une chronique qui se veut 100% « passionnée » et « nostalgique » et qui nous l'espérons, vous fera réagir par le biais des commentaires ! …... Bon voyage !

J'ai connu Rick SPRINGFIELD (de son vrai nom Richard Lewis SPRINGTHORPE) grâce à son album Living In Oz en 1983 (N°12 USA, 1 million de ventes, N°20 Canada, N°45 Australie).
C'est grâce au fameux magasine "Rock Time" et Jee JACQUET que j'ai acheté et craqué sur cette merveille du Rock FM. C'est comme cela qu'était dénommée cette musique sophistiquée avec des guitares et des refrains accrocheurs. L'AOR est un de ces autres qualificatifs évidemment. Je peux rapprocher sa musique des Billy SQUIER, Stan MEISNER, Richard MARX, Stan BUSH. Mais l'Américano-australien a débuté sa carrière et a été connu comme acteur dans "General Hospital", des séries télés comme "L'incroyable Hulk", "Drôles de Dames", "Wonder Woman", "Galactica", "Californation", "Hawai 5.0", "Supernatural". Il a aussi écrite et publié son autobiographie en 2010 "Late Late At Night". Cet homme à tout faire s'est lancé dans la musique à 13 ans (sa première guitare) puis en 1964 il rentre dans un premier groupe. Il part d'Australie et en 1972 il prend la nationalité Américaine. Son premier album sort en 1972 et s'intitule Beginnings. Sa carrière débute et son ascension voit son point culminant en 1981 grâce à Working Class Dog (N°33 Australie et Canada, N°7 USA/un million de ventes). Les 3 albums suivant seront disques de platine. Quatre singles rentreront dans le top 10 US. En 1981 Jessie's Girl sera N°1 et remportera un Grammy Awards. Ce live est franchement époustouflant, de sueur, de rock, de mélodies dingues, d'une énergie sidérante. Ceux qui ne connaissent par Rick SPRINGFIELD risque de tomber de leur chaise. Tous les titres sentent la classe ! Rick est en plus doté d'une voix étourdissante ! Tout est réuni pour transmettre dynamisme et mélodies implacables avec ce timbre sublime si calibré FM ! Allez…C'est parti ! Le public attend Rick ! Applaudissements, il est là, puis synthé, c'est l'intro géniale de Affair Of The Heart. Rythmique à la limite hard rock. Voix superbe de Rick. Ce morceau décidément est un hit (déjà). Les spectateurs reprennent la fin du refrain. Affair Of The Heart retentit comme un hymne avec un solo d'enfer. Le deuxième solo signifie que l'on nage en plein dans un show rock. Ce titre sera N°9 au Billboard et nominé aux Grammy Awards en 1984. La reprise de Sammy HAGAR I've Done Everything For You confirme ce penchant Rock'n'Roll. La version de Rick a été N°8 USA/N°31 Australie/N°40 Canada en 1981. Pour info : tiré de l'album de Sammy All Night Long 1978. Les faux air reggae de Alyson (encore de Living In Oz) sont brillants, le refrain enlevé et très rock emporte tout sur son passage. Plus posé et avec des influences jazzy Rock Of Life (N°2 USA) est un mélange entre TOTO et Richard MARX. Un peu symphonique avec des chœurs percutants, c'est une composition irrésistible. Bien Rock FM Don't Talk To Strangers de 1981 est hyper mélodique, le refrain toujours consolidé par des chœurs robustes fait mouche. I Get Exited (N°32 en 1982) est un vrai brûlot plein de dynamisme, la guitare y tient une place privilégiée. Rick c'est du rock brut ! Plus AOR un peu à la Bryan ADAMS Love Somebody (N°5 USA/N°13 Canada) vaut son pesant de mélodie FM et bien entraînante. La voix de Rick est impressionnante de beauté et de justesse. Un instant de répit avec deux ballades 24 April Th et My Father Chair. Quand je vous disais que sa voix était splendide et épatante, là il nous touche par cette chanson émotionnelle en hommage à son père. On repart dans le Rock FM avec le majestueux State of The Heart (N°22 USA de 1985 album Tao). Mélodie "royale", refrain tout en délicatesse et la voix si sensuelle de Rick. Le solo de guitare est rayonnant. Nouveau "medley" et que des hits croyez moi : les refrains sont à couper le souffle ! Écoutez What Kind Of Fool I Am ? Don't Walk Away (N°26), Carry Me Away, Everybody's Girl, Calling All Girls, Stand Up d'ailleurs ce titre met la foule en transe ! Tout est Rock et cela bouge dans tous les sens. Le groupe s'en donne à cœur joie. Rick est un rocker ! Free est une ballade à la guitare sèche magique reprise par le public. Le moment est intense et le temps suspendu ! Attention retour énergique avec le rythmé Love Is Alright Tonite (N°20 USA 1981), ce show est vraiment exceptionnel je ne m'ennuie pas une seconde. L'enregistrement et la production de Bill DRESCHER (Richard MARX, ALLMAN BROTHERS, WITNESS, WHITE HEART) sont lumineuses avais je besoin de le préciser ? Encore un tube extraordinaire de Living In Oz avec Human Touch (N°18) enflamme l'assistance ! Les spectateurs sont chauds et vivent tous les morceaux. Les guitares sont reines encore ! FM oui mais Rock'n'Roll avant tout ! Débarque le hit des hits Jessie's Girl (N°1 USA/Australie). Le refrain est viril et trempé dans un AOR au summum mélodique. On ne va s'arrêter là et Kristina énergique au refrain "catchy" ravit les fans dont je suis ! Living In Oz de l'album du même nom est une furie, un déballage de vigueur ! Intro fantastique à la guitare, batterie à fond, et ces riffs qui vous donnent une envie folle de sauter de partout ! Le refrain "punchy" est d'une ardeur et d 'un entrain insensé ! Mon enthousiasme est à son apogée. Une petite reprise avec Gloria de VAN MORRISON de 1964, car Mr SPRINGFIELD a du goût. Le refrain semble avoir été écrit pour lui en plus ! On se calme relativement avec It's Always Something (N°34 Canada en 1999). Chanson AOR, bien menée qui termine ce show que je trouve toujours autant dingue, furieux, frénétique. Un album "Rock" infernal et extraordinaire. Rick SPRINGFIELD est un rocker exceptionnel ! Un album euphorique qui m'enthousiasme encore aujourd'hui !

Rick SPRINGFIELD :
Rick SPRINGFIELD : guitare, chant,
Derek WHITSON : guitare, chœurs,
Derek HILLAND : claviers, chœurs,
Jack WHITE : batterie,
Lance MORRISON : basse, choeurs,
Matt BISSONETTE : basse, choeurs,
Rodger CARTER : batterie sur Gloria.
Nota : Rick SPRINGFIELD a vendu 25 millions d'albums dans le monde.

Affair Of The Heart : cliquez ici

Human Touch : cliquez ici

Jessie's Girl : cliquez ici

Retrouvez les autres chroniques de ces groupes "Coup de cœur" en utilisant le moteur de
recherche sur la page des chroniques (Lien "Chroniques " au niveau du menu).
Rechercher les mots: Oldies but Goldies.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le mardi 2 juillet 2024
Très belle énergie Rock sur cet album ! Rick SPRINGFIELD sur scène, ça déménage, ça dépoussière l'Aor, le Rock FM ! Belle chronique qui résume bien le propos que j'écoute en ce moment...
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BLACKSTAGE
Scars of addictions
DOPE OUT
Scars & stripes
CLINIC RODEO
Les nuits
PAUL GILBERT
Stone pushing uphill man
JOE BONAMASSA
Time clocks
Chroniques du même auteur
EDGE OF FOREVER
Seminole
STARBREAKER
Dysphoria
XTASY
Eye of the storm
SHAKRA
Mad world
JOHN DIVA & THE ROCKETS OF LOVE
Mama said rock is dead
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /