Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
WITNESSES - Doom ii

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du groupe
6titre(s) - 50minute(s)

Site(s) Internet : 
WITNESSES BANDCAMP
WITNESSES FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 27/06/2020
Doom mélancolique et mélodique
En matière de Doom metal, les déclinaisons et chapelles sont nombreuses mais demeurent globalement aisées à cerner. Historiquement, il y eut BLACK SABBATH, puis, dès la charnière des 70's et des 80's, le Doom Metal classique (PENTAGRAM, SAINT VITUS, THE OBSESSED...). Puis, il advint le fort minoritaire, quoique fortement influent, Doom épique, initié par CANDLEMASS, puis prolongé par SOLITUDE AETURNUS. La suite fut une longue série d'hybridation avec des apports gothiques, Death ou autres.

Optant pour un certain classicisme, WITNESSES est un projet initié par le multi-instrumentiste Greg SCHWANN, ici épaulé par quelques acolytes, au premier rang desquels le chanteur Kody TERNES. L'optique retenue s'avère être celle d'un Doom Metal clair et mélodique, fortement mélancolique, avec un excellent chant clair et plaintif, qui ne déparerait pas dans un contexte à la RADIOHEAD.

Au fil de compositions aux durées relativement conséquences (de sept à onze minutes), WITNESSES déroule lentement et pesamment ses riffs simples et granitiques, ses motifs de guitare lancinants, ses lignes vocales parfaitement modulées, ses arrangements de claviers délicats, le tout dans une atmosphère poignante. Un tel dispositif rappelle quelque peu celui que proposait WHILE HEAVEN WEPT à ses débuts.

Le répertoire de WITNESSES comporte cependant au moins une caractéristique, somme toute assez surprenante. Quelques accélérations typiques du Black Metal font par moment une apparition forcément remarquée dans un contexte aussi Doom. Même si elles apportent indéniablement un contraste, tant sur le plan des ambiances que rythmiquement parlant, ces fulgurances m'apparaissent un peu superfétatoires, souffrant de surcroît d'une absence de transition réelle avant et après.

Si l'on excepte cette dernière remarque, Doom II constitue un cinquième album attachant.

On This Black Ocean : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
GOTHIC STONE
Haereticus empyreum
RED SCALP
Ep n°1
SHADOW WITCH
Under the shadow of a witch
KING HISS
Earthquaker
FRACTAL GATES
Altered state of consciousness
Chroniques du même auteur
ACHELOUS
The icewind chronicles
HELSTAR
30 years of hel
ENCHANTMENT
Cold soul embrace
RESTLESS SPIRIT
Lord of the new depression
AKPHAEZYA
Anthology iv (the tragedy of nerak)
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /