Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
GLACIER - The passing of time

Style : Heavy Metal
Support :  MP3 - Année : 2020
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 40minute(s)

Site(s) Internet : 
GLACIER BANDCAMP
GLACIER FACEBOOK

Label(s) :
No Remorse
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 30/10/20
Un glacier toujours fondu de metal
Il m'arrive plus souvent qu'à mon tour de me désoler du manque de créativité des formations de Heavy Métal, comme si ce genre semblait condamné à recycler des recettes édictées entre la fin des années 70 et le début de la décennie suivante. Pourtant, dans le cas de GLACIER, on ne peut décemment appliquer une telle grille critique concernant ce premier album, fort astucieusement intitulé The Passing Of Time. En fait, un détour biographique, ou plutôt un grand bond rétrospectif, s'avère nécessaire pour comprendre en quoi GLACIER se trouve pleinement légitime à pratiquer un Heavy Power Métal tout droit hérité des années 80.

En effet, la première démo trois titres de GLACIER, baptisée Ready For Battle, date de 1985, avant que, l'année suivante, le mini-album cinq titres Glacier ne paraisse et parvienne jusqu'en Europe grâce à Axe Killer Records. Malgré une autre démo en 1988, le groupe disparut corps et âme. Il fallut attendre le mitan de la décennie 2010 pour avoir de nouveaux signes d'activité, avec la parution de trois singles en 2015 et la formation par le chanteur Michael PODRYBEAU du groupe DEVIL IN DISGUISE.

Ragaillardi, le vocaliste décide de reformer GLACIER, avec ce premier album à la clé. Si les huit compositions de The Passing Of Time ne comportent absolument aucun élément novateur, ils suintent littéralement la passion et témoignent d'une maîtrise absolue du Heavy Métal à la IRON MAIDEN, JUDAS PRIEST, LIZZY BORDEN. Soit une propension à combiner des riffs secs avec des plans de guitares en doublette et des solos incisifs et mélodiques, le tout posé sur une section rythmique musclée mais tout à fait capable de négocier des changements de rythmes et de tempos. Quand au chant, il dénote une tendance à pousser dans les aigus, sans excès toutefois, Michael PODRYBEAU ayant eu le temps d'apprendre à maîtriser ces dérapages afin de conserver justesse et puissance. Citons en outre certains refrains virilement entonnés en chœur.

Ajoutons que, pour être globalement fort classiques, les titres sont indéniablement efficaces, très percutants, tout en regorgeant de mélodies addictives. Il souffle ponctuellement un vent épique qui compense les tendances plus terre à terre. Les morceaux se trouvent idéalement mis en relief par un son vibrant et clair, percutant et nuancé. Voilà un magnifique exercice de style, mûri au fil des décennies, pour exploser dans toute sa verve en 2020.

Vidéos de Eldest And Truest cliquez ici et de Valor cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SAXON
Decade of the eagle (1979/1988)
DESILLUSION
Metal influences
BLACK BLADE
Black blade
SACRED OATH
Ravensong
EXISTANCE
Démo
Chroniques du même auteur
ARVEN
Music of light
A DEVIL'S DIN
One hallucination under god
THE GATES OF SLUMBER
Conqueror
PICTURE
Eternal dark / heavy metal ears
BEDOWYN
Blood of the fall
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente