Français  
Accueil    Boutique    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
CONVICTION - Conviction

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  CD - Année : 2021
Provenance du disque : Acheté
8titre(s) - 60minute(s)

Site(s) Internet : 
CONVICTION FACEBOOK
CONVICTION BANDCAMP

Label(s) :
Argonauta
 (18/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 30/01/21
Du doom joué avec conviction
Voilà un premier album qui vient de loin, plus précisément du plus profond de la psyché du fondateur du groupe, Olivier VERRON. Certes, l’homme est davantage réputé pour son activisme au sein de la scène Black Métal française des années 2000, principalement dans TEMPLE OF BAAL, mais aussi en collaboration avec ANTAEUS et BRAN BARR. Farouche barbare Black Métal, l’homme se sait taraudé par un amour invétéré pour le Doom Métal, avec pour référence majeure l’incontournable CATHEDRAL. Seulement, à l’époque (et aujourd’hui encore), il n’est guère aisé de trouver des comparses affichant un penchant identique pour le Doom.

Pour autant, une passion, c’est têtu, c’est envahissant, voire impératif. Finalement, les circonstances déclenchèrent en 2013 l’inspiration qui aboutit aux premières compositions, écrites et élaborées en solo, avec à la clé une première démo cinq titres sous l’appellation CONVICTION. Appuyé par le batteur Rachid Teepee TRABELSI, le projet se prolonge en 2017 avec le deux titres Outworn (immanquablement chroniqué par mes soins, la preuve cliquez ici). Une excellente reprise de Stained Glass Horizon de CATHEDRAL plus loin (sur la double compilation Doom Or Be Doomed : A French Tribute To Cathedrall), voilà que CONVICTION s’est mué en vrai groupe, avec l’adjonction de Vincent BUISSON à la basse et aux chœurs et de Frédéric PATTE BRASSEUR à la guitare et aux chœurs. Le label transalpin Argonauta accueille le quartette en son sein et voilà - enfin ! – l’aboutissement de cette obsession Doom du fondateur.

Cette fort longue maturation artistique s’avère finalement bénéfique à tous points de vue. En premier lieu, le son et l’écriture propres à CONVICTION combinent plusieurs versants de l’identité Doom Métal. Certes, le terreau majoritaire relève du Doom Métal classique, celui qui fut initié dès les années 80 par SAINT VITUS et PENTAGRAM, avant d’être prolongé dans la décennie 90, notamment par les groupes signés sur le label Hellhound Records (REVELATION, IRON VOID, INTERNAL VOID, UNORTHODOX, LOST BREED, WRETCHED, les connaisseurs apprécieront).
À l’instar de ces prédécesseurs, je retrouve chez CONVICTION ce goût pour les riffs charbonneux, pour les lignes de basse grondantes, pour les tempos lents et pour les rythmiques rampantes. Certes, des tendances plus extrêmes du Doom (Doom Death, Sludge Doom, Funeral Doom et même Stoner Doom) ont produit des dispositifs autrement plus excessifs et monumentaux. Mais c’est là où réside l’art fort difficile du Doom classique, car il faut à la fois se montrer épais, lourd et lugubre, sans pour autant se rendre terne et monotone.

CONVICTION contourne efficacement l’obstacle en assumant les séquences aux motifs pesants et répétitifs et en les confrontant à des éléments de contraste, plus aérés : guitare solo mélodique, guitare en son clair, discrets arrangements de claviers…
Chaque composition se trouve ainsi animée par une dramaturgie qui lui est propre et ponctuée d’accroches mélodiques ou rythmiques qui constituent autant de points de repères forts et salutaires. Avec pour effet de transcender la composante terre à terre, comme surent si bien le faire en leur temps PENTAGRAM, COUNT RAVEN, voire occasionnellement SAINT VITUS (merci de redécouvrir l’immense Die Healing de 1995, avec Scott REAGERS au chant). Ce à quoi il faut ajouter le jeu intelligent d’un batteur qui assure certes la lourdeur mais prend soin de complexifier son jeu, sans esbroufe aucune ; c’est fou comme comme un petit contretemps ou un recours aux cymbales peut vous animer une rythmique a priori dépouillée !

Du point de vue vocal, le parti pris est celui de la clarté (avec quelques crispations très ponctuelles), de l’élocution très articulée, pour un rendu mélancolique, parfois fragile. En la matière, ce type de chant ne s’avère pas typiquement Doom et pourrait tout à fait être transposé dans un contexte Rock, éventuellement gothique, voire Folk. Surtout, CONVICTION rehausse les lignes de chant d’harmonies vocales du meilleur effet, pratique bien trop rare dans le Doom et qui possède l’immense intérêt de contraster fortement avec l’austérité générale.

Début pleinement réussi pour CONVICTION, donc, en espérant qu’il ne faudra pas attendre une éternité pour découvrir la suite de cet opus à la fois respectueux des tables de la loi et personnel.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
BOUTIQUE METAL INTEGRAL
Achetez ces articles dans notre boutique :

 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
WITCHFINDER
Hazy rites
KAMLATH
Stronger than frost
SPACETRUCKER
Launch sequence
WIZARDS OF HAZARDS
End of time
A DREAM OF POE
An infinity emerged
Chroniques du même auteur
CROAK
2
TUATHA DE DANANN
The tribes of witching souls
MARIENBAD
Werk 1 nachtfall
WOLCENSMEN
Songs from the fyrgen
MERCYLESS
Pathetic divinity
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /  Conditions générales de vente