Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
COSMIC REAPER - Cosmic reaper

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s) - 44minute(s)

Site(s) Internet : 
COSMIC REAPER BANDCAMP
COSMIC REAPER FACEBOOK

Label(s) :
Heavy Psych Sounds
 (15/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 12/03/2021
Cosmique de répétition
Originaire de Caroline du nord, le quartette COSMIC REAPER livre ici un premier album qui pèse son poids. Le groupe semble avoir banni la finesse et la souplesse de sa démarche artistique, misant l'essentiel de son style sur des préceptes éprouvés (et éprouvants!) : lourdeur, simplicité, épaisseur. Pour bien mettre en pratique ce triptyque, rien de tel que d'opter pour un Doom Metal classique, d'y adjoindre une touche de Stoner, de patiner le tout avec un son de basse et de guitare bien crasseux, pas si éloigné de l'esprit du Sludge.

Au niveau de l'interprétation, le batteur Jeremy GROBSMITH enquille les tempos lents en donnant l'impression qu'il cherche à crever sa peau de caisse claire à tout coup. Son binôme rythmique Garrett GARLINGTON débite des lignes de basse grondantes au possible. Les deux guitaristes, Thad COLLINS et Dillon PRENTICE, semblent lancés dans une compétition de riffs tous plus granitiques les uns que les autres. Perdue au fond de ces falaises instrumentales, la voix de Thad COLLINS demeure claire, un brin filtrée, peu puissante et lancinante.

Sue le titre le plus long de l'album, à savoir Planet Eater et ses 9'37 au garrot, le procédé de lenteur et de lourdeur en mode répétitif finit par produire un effet hypnotique tout à fait aliénant ! A contrario, sur l'instrumental Wasteland I, COSMIC REAPER se permet un léger écart dans un exercice plus Bluesy et plus psychédélique ; à mon humble avis, le groupe gagnerait à développer ce versant pour l'adjoindre à sa dimension monumentale et la diversifier quelque peu. Rendez-vous sur le second album pour constater si évolution il y aura.

Vidéo de Hellion : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
BONGCAULDRON
Binge
CLOUDS TASTE SATANIC
Tales of demonic possession
KRAKOW
Minus
ET MORIEMUR
Ex nihilo in nihilum
DI'AUL
Abracamacabra
Chroniques du même auteur
SIMO
Let love show the way
KUGELBLITZ
Pale blue dot
HORISONT
Odyssey
VALBORG
Romantik
AVATARIUM
Death, where is your sting
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /