Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LASTWORLD - Escape the eclipse

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 40minute(s)

Site(s) Internet : 
LASTWORLD FACEBOOK

Label(s) :
PERRIS RECORDS
 (17/20)

Auteur : JMM213
Date de publication : 11/10/2022
Sous un soleil éclatant !
Vous êtes sportif-ive- s ? Vous faites le grand écart tous les matins en vous levant ? Dans l'affirmative, Escape The Eclipse, le 4ème album en 4 ans (quelle régularité !) de LASTWORLD devrait vous plaire. Sinon, bah, va falloir aller à la salle de sport pour éviter de se faire un claquage. Le groupe touche à tous les styles, allant de la ballade Westcoast au Heavy, d'où mon allusion à l'exercice gymnique ! Le premier morceau que j'ai écouté aurait pu être de la Westcoast, que j'aime bien par ailleurs, mais non, c'était du Hard FM. j'ai donc voulu aller plus loin, et bien m'en a pris. Le groupe est composé de deux membres seulement, avec David CAGLE, qui s'occupe du chant et Jim SHEPARD, qui a déjà sorti plusieurs albums solo ,et qui se charge de tout le reste, c'est-à-dire, la basse, la guitare, les claviers et la batterie (peut-être programmée, mais comme je ne suis pas un expert...). Le tout a été mastèrisé par JK Northrup.

On se met tout de suite bien avec The Sanity Is Lost, un morceau de melodic rock à la Richie KOTZEN, avec le même groove, assis sur une basse funky. Je pense également à John Cougar MELLENCAMP pour la voix. En tout cas, ça me fait taper du pied. I'm Never Gonna Let You Go continue dans le même esprit. C'est agréable à écouter, très marqué rock américain, mais j'ai toujours aimé ce genre de musique, que voulez-vous ! Just The Same est un pur morceau d'AOR qui débute sur des claviers à la FOREIGNER. Je suis renvoyé directement dans les années 80, l'âge d'or de cette musique. Il y a du Keith URBAN dans la mélodie, avec ces choeurs très présents qui magnifient la chanson. Si vous aimez ce style, je vous conseille d'écouter ce qu'a fait Chris FARREN qui mélange parfaitement l'AOR et la WestCoast. Who Holds Your Heart, qui est magnifiquement chanté, lorgne du côté d'Elton JOHN, avec là encore, beaucoup de choeurs.

She Wants More repart sur du Hard FM avec une mélodie à la HAREM SCAREM et annonce Take Me Away, un morceau plus dur, qui démarre sur un riff enflammé. C'est du rock mélodique bourré aux amphétamines avec une rythmique bien charpentée. Le solo est agressif comme il faut. Suit A Letter To A Friend, une magnifique ballade guitare sèche/voix et là, je vous autorise à allumer les briquets. GO est un morceau de plus de 6 minutes qui débute tout en douceur, sur des arpèges de guitares, des nappes de claviers et la jolie voix de David CAGLE, qui est loin d'être un débutant. Il y a un break aux claviers et tout s'emballe pour partir sur du Rock FM ou de l'AOR vitaminé, au choix. Le solo m'envoie directement sur les terres du rock sudiste de THE OUTLAWS ou LYNYRD SKYNYRD !

It's Hard déboule toutes flammes dehors avec un rock FM dans toute sa splendeur, vraiment "punchy". Tonight I Don't Wanna Die change complètement de ton et me plaque au mur avec du Heavy et la double pédale qui turbine. C'est comme s'il y avait une urgence sur ce morceau avec un solo joué en mode express. C'est vraiment étonnant. Escape The Eclipse, qui clôt l'album et lui donne son nom, est un instrumental qui débute avec une guitare "western" du plus bel effet, avant de partir sur divers climats, soit progressifs, soit jazzy. Quand on sait qu'il n'y a qu'une seule personne derrière ce titre, je n'ai qu'un mot à dire : Chapeau !

Voici des musiciens, dont le talent n'est plus à démontrer, qui délivrent un album varié et accrocheur. J'ai bien peur, pourtant, qu'ils restent dans l'anonymat et c'est bien dommage. Je me console comme je peux en me disant que l'essentiel dans cette histoire, c'est quand même qu'ils continuent de composer la musique qu'ils aiment et qu'ils nous en fassent profiter.

Take Me Away : cliquez ici

She Wants More : cliquez ici

I'm Never Gonna Let You Go : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Alain Le mercredi 12 octobre 2022
Puisque le nom de John MELLENCAMP est cité ici, je me permets de conseiller aux novices de découvrir ses albums les plus marquants (à mon sens) : Scarecrow (1985), The Lonesome Jubilee (1987) et Big Daddy (1989). Enjoy...
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
FORTUNE
2
DEGREED
We don't belong
MOON LAND
Moonland
WET
Earthrage
STAN BUSH
Dream the dream
Chroniques du même auteur
NIGHT PLEASURE HOTEL
Portraits
RIVERSIDE
Id.entity
NEVERSIN
Revamp
NOVA LUNA
Nova vita
ELECTRIC MOB
2 make u cry and dance
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /