Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
STRAMONIUM - Elder moon

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
7titre(s)

Site(s) Internet : 
STRAMONIUM FACEBOOK

Label(s) :
Argonauta
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 19/10/2022
Stoner doom au parfum psychédélique
Premier album du combo italien STRAMONIUM, Elder Moon a connu sa première publication confidentielle en 2019 et se voit proposer une seconde chance, en version puissamment remasterisée. Conformément au syncrétisme propre au Stoner Rock, le groupe transalpin se plaît à convoquer des univers différents, en vue d’une fusion dans un creuset, gage de cohérence.

De par ses rythmiques simples, épaisses, mais accrocheuses, STRAMONIUM embarque tout un univers Heavy Rock, pure réminiscence d’une période mythique (entre 1966 et 1975). Songez à l’épaisseur dynamique de BUDGIE, au groove massif de JAMES GANG, à l’épaisse pâte agressivement psychédélique de BLUE CHEER. Le versant poisseux, décadent et agressif propre aux STOOGES trouve également ici à s’épanouir pleinement.

Imaginez également que ce Rock épais, frondeur et fonceur, génère des émanations psychédéliques étincelantes, assez conformes aux moments les plus en suspension de Jimi HENDRIX (avec son EXPERIENCE et son BAND OF GYPSIES) : écoutez le début de Space Trail afin de percevoir concrètement les capacités réjouissantes de STRAMONIUM en matière de Blues Rock psychédélique spatial. Il suffit de se concentrer sur ces solos de guitare porteurs d’un phrasé fortement imprégné de Blues, transcendé par le psychédélisme.

De plus, la faculté de combiner des rythmiques évolutives – tant en termes de tempos que de rythmes - et des sonorités franchement épaisses et grondantes (pour le coup typiques du Stoner Rock des années 90) contribue grandement à entretenir toute un dispositif de tensions et de contrastes. Rien de tel pour éviter deux écueils symétriquement rédhibitoires : d’une part l’approche vintage strictement scolaire (et donc puéril et peu inventive), d’autre part l’adoption d’un approche de type mur du son saturé, typique des multiples déclinaisons du Metal moderne.

Il n’empêche que la vénération ne devrait pas conduire à la réitération. C’est ainsi que le riff de Elder Moon semble tout droit piqué chez Tony IOMMI, de même que certaines lignes vocales paraissent sortir du gosier du jeune Ozzy OSBOURNE. Cela dit, même avec certains emprunts, le groupe aligne des compositions fortes, regorgeant de riffs impitoyables, de rythmiques accrocheuses, et même de mélodies vocales rustiques mais efficaces. De quoi convenir aux accros au Proto Metal et au Heavy Metal des 70’s, au Doom classique et au Stoner Metal. C’est déjà pas mal, non ?

Vidéo de Son Of The Moon : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CAVERN DEEP
Part. 2 - breach
OLDE CRONE
Olde crone
SIRENIA
The 13th floor
DI'AUL
Abracamacabra
WITCHING
Vernal
Chroniques du même auteur
ARGUS
Beyond the martyrs
WHEEL IN THE SKY
Heading for the night
BLACK STAR RIDERS
The killer instinct
FACES OF THE BOG
Ego death
SIDUS ATRUM
Spiral of life
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /