Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
STREETLIGHT - Ignition

Style : Rock FM / AOR / Westcoast
Support :  MP3 - Année : 2023
Provenance du disque : Reçu du label
11titre(s) - 41minute(s)

Site(s) Internet : 
STREETLIGHT FACEBOOK

Label(s) :
Frontiers Records
 (17/20)

Auteur : JMM213
Date de publication : 01/08/2023
Quel joli démarrage !
Vous ne connaissez pas STREETLIGHT ? Rassurez-vous, moi non plus, jusqu'à il y a peu ! C'est lorsque j'ai entendu le premier single que je me suis intéressé à ce groupe, en me disant qu'il fallait le suivre de près et que j'aurais peut-être une bonne surprise, qui sait ? La jeune histoire du groupe raconte que le chanteur et le guitariste ont envoyé une démo d'une de leurs chansons à Arnel PINEDA, le chanteur de JOURNEY, groupe dont ils étaient très fans. Ce dernier a apprécié le titre, même s'il n'a pas été retenu. Qu'à cela ne tienne, ils l'ont sorti eux-mêmes. Plusieurs labels se sont mis sur les rangs, mais ils ont tout naturellement choisi de voyager avec Frontiers Music. S'il s'agit bien d'un premier album, les membres du groupe ont déjà joué dans différentes formations, au nombre desquelles je citerai bien volontiers Ole BÖRUD et NARNIA, ce qui est, pour moi, un gage de qualité.

Je profite de ce préambule pour préciser que l'AOR n'est pas aussi monolithique que certain-e-s ont tendance à croire. Il y a, par exemple, une nette différence entre ce que proposent des groupes comme DEGREED ou ART NATION, voire GINEVRA ou ECLIPSE, dans un registre flirtant avec le Hard Rock pour ces derniers, et de l'autre côté, des formations plus orientées vers un AOR porté sur la mélodie, comme MICHAEL THOMPSON BAND, MECCA ou bien encore CAUGHT IN ACTION. Oui, la palette est assez large, pour celles et ceux qui veulent bien prendre le temps d'écouter. STREETLIGHT s'inscrit plutôt dans la mouvance des derniers groupes cités, avec un AOR léché, qui recherche avant tout la mélodie, cette dernière étant nécessairement appuyée par les choeurs, beaucoup de choeurs ! Pour finir, il existe, légèrement en marge, un O.V.N.I nommé BOYS FROM HEAVEN, qui mélange sans vergogne de l'AOR et de la "Synthpop" pour un résultat totalement addictif (cliquez ici). En définitive, voir autant de diversité me rassure quand à l'avenir de cette musique !

Les deux premiers titres de l'album sont les deux singles sortis, on ne peut pas faire plus simple ! Hit The Ground, le premier, est celui qui m'a tout de suite accroché. C'est un mid -tempo entraînant et la voix de Johannes HÄGER m'a tout de suite plu. Les choeurs sont plus que présents, et le contre-chant est assuré par le batteur, pour un magnifique résultat. C'est de l'AOR brillant, avec un petit solo de guitare bien placé. Je note que les claviers prennent le pas sur les guitares sur cet album. Chutes And Ladders débute en douceur, un peu à la LANDFALL, pour ceux qui s'intéressent à l'AOR sud-américain. Les arpèges de guitare accompagnent tout le morceau en finesse et je ressens un petit zeste de prog avec la ligne de claviers. Bien entendu, les choeurs débordent de partout, et quand le morceau se termine a cappella, je ne suis pas plus étonné que cela. Stay se rapproche plus des standards suédois du Hard mélodique. Oui, H.E.A.T n'est vraiment pas loin sur ce morceau. Love Riot hausse le ton, avec un tempo martelé à la batterie et des guitares qui se font plus agressives, plus rock avec même un solo qui s'enflamme.

On se calme avec Closer, un titre de pure AOR. C'est un mid-tempo chromé à souhait. La mélodie, admirablement chantée, est un vrai délice qui m'envoie sur la côte Ouest. Bien sûr je pense à TOTO, une de leurs influences, c'est évident. Il faut écouter le soin apporté à la ligne vocale et aux choeurs. J'adore le solo de guitare à la Michael THOMPSON. La reprise basse/batterie à la fin du morceau est toute douce et légère et la guitare cristalline est une petite merveille. C'est un vrai régal, et pour moi, mon morceau préféré de l'album. Puisque j'évoquais TOTO, comment ne pas penser aux californiens, avec l'intro à la David PAICH sur Caught Up In A Dream. La composition tient bien la route et le solo de claviers à la fin du morceau est très années 80. Le son distordu de la guitare sur l'intro de Awake me fait vraiment penser à GHOST. C'est du Hard mélodique blindé en choeurs !

Fire Burnin' m'emmène sur les terres de BLACK PAISLEY, avec un Hard énergique syncopé, à tendance "roots". Overjoyed me propose une mélodie solaire que ne renierait pas FM ou HAREM SCAREM, pour les plus anciens d'entre nous. J'ose dire que la mélodie de Words For Mending Hearts, aurait pu être écrite par Elton JOHN, ce qui n'est pas un gros mot pour moi, quand on connaît les qualités de mélodiste de l'anglais. Je signale que tous les musiciens participent aux choeurs. Sur l'intro de Malibu Pier, je me retrouve au milieu d'un rock progressif américain à la STYX. Le passage au piano est quand même bien marqué Steve WALSH de KANSAS, une autre de leurs influences, d'ailleurs. Même le solo de claviers est bien daté années 80.

Comme souvent, lors d'un premier album, les musiciens montrent l'étendue de leurs talents avec le risque de s'éparpiller et STREETLIGHT ne déroge pas à la règle. L'éclectisme est-il un atout ou un inconvénient ? En tout cas, cela permet de balayer large. Il faudrait juste, à mon goût, que les guitares soient plus présentes. Enfin, un petit détail, mais qui a son importance, il faut trouver une pochette un peu plus seyante pour le prochain album !

STREETLIGHT :

Johannes HÄGER - Chant, Guitares
Filip STENLUND - Guitares
John SVENSSON - Claviers
Johan TJERNSTRÖM - Basse
Erik NILSSON - Batterie

L'album sort le 11 août.


Hit The Ground : cliquez ici

Chutes And Ladders : cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
TWO FIRES
Burning bright
NARNIA
From darkness to light
DARE
Belief
OVERLAND
Scandalous
7TH HEAVEN
Usa - uk
Chroniques du même auteur
NOVA LUNA
Nova vita
A-Z
A-z
COMPASS
Theory of tides
GINEVRA
We belong to the stars
WINGER
Seven
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /