Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
EMERGENCY RULE - The king of ithaca

Style : Hard Rock
Support :  MP3 - Année : 2024
Provenance du disque : Reçu du label
8titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
EMERGENCY RULE BANDCAMP
EMERGENCY RULE FACEBOOK
EMERGENCY RULE INSTAGRAM

Label(s) :
WormHoleDeath
 (19/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 03/03/2024
La parfaite balance entre puissance et subtilité
La pochette qui pète, en violet et jaune, avec son crâne coiffé d’un masque de taureau en colère entre deux loups enragés, m’a directement capté le regard tout comme les premières mesures de rythmique furieuse m’ont gaulé l’oreille. En effet, sur The King Of Ithaca, EMERGENCY RULE défouraille toute la hargne de son hard rock / stoner dès le premier morceau - The Hook - The hook hooked me! (Le crochet m’a accroché !)

Vous connaissez tous la tendance très puriste des Australiens à maîtriser le hard rock’n’roll et je ne vais pas vous citer la ribambelle d’exemples qui jalonne l’histoire des musiques actuelles. Si je prenais les grosses références mondiales, je dirais qu’EMERGENCY RULE est la marque de fabrique australienne du hard d’AC-DC, additionnée à la puissance de MOTÖRHEAD, à la lourdeur de BLACK SABBATH, avec une touche sudiste à la LYNYRD SKYNYRD, voire l’inspiration accrocheuse du rock irlandais façon THIN LIZZY. Vous imaginez le bébé ? Que du plaisir !

J’ajoute à cela la qualité d’un mixage à la clarté et à la dynamique parfaites qui sublime la puissance du groupe et la maestria instrumentale des musiciens qui le composent. Dernier point important pour l’auditeur, la qualité du chant est-elle au rendez-vous ? Je vous rassure directement, Doug CLARK maîtrise une puissante voix de ténor rocailleuse lorsqu’il ouvre les vannes, voix étonnamment chaude lorsqu’il le décide.

Tout au long de l’album, le déferlement d’énergie ne s’abîme jamais dans la monotonie. Il est canalisé pour ne jamais devenir chaotique et surtout, il est modulé par des passages plein de subtilité et de beauté comme ce temps calme de Garden, par exemple. Il est aussi émaillé de quelques surprises qui relancent l’intérêt de l’auditeur – je pense à l’utilisation des cordes frottées sur Abuse, ou des gammes orientales sur l’intro d’Ulysses. Dans le cadre parfaitement balisé du hard rock, EMERGENCY RULE fait preuve d’une grande créativité. Bien sûr, les amateurs de guitare seront les premiers à y trouver leur compte grâce à des riffs de tueur, des solos splendides et des twin guitars endiablées comme sur Something To Say.

Mon titre préféré de l’album est sans doute ce surprenant Abuse capable d’articuler des passages très lourds avec un riffage tranchant et une instrumentation qui va un peu piquer dans la musique classique. Ce n’est pas le seul que j’aime particulièrement, je retiendrai le morceau d’ouverture The Hook, mais aussi Corporation avec un groove très brut, et Ulysses qui bénéficie d’un riff incisif sur une rythmique très marquée et en même temps d’un arrangement pointu des guitares.

The King Of Ithaca est un excellent album sur lequel l’équilibre entre la brutalité du hard rock sincère et la subtilité des arrangements fait vraiment la différence et permet à EMERGENCY RULE de sortir son épingle du jeu. Un album indispensable.

***


EMERGENCY RULE est composé de :
- Doug CLARK, chant et basse ;
- Chris GEORGE, guitare et banjo ;
- Cal WEGENER, guitare ;
- Travis DRAGANI, batterie.

***


Extrait de The King Of Ithaca :
- Corporation : Cliquez ici !
- Bartender : Cliquez ici !

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Pumpkin-T Le jeudi 14 mars 2024

Ville : MARSEILLE
@Alain : Porter plainte pour contrefaçon ? Non, je ne crois pas. D'une part le personnage n'est pas un taureau mais un crâne qui porte un masque de taureau, d'autre part il n'y a ici ni dents de sabre, ni défenses de sanglier, ni tuyaux d'échappement. Si contrefaçon il y avait, mieux vaudrait laisser Motörhead porter plainte contre Monster Magnet. ;)
Alain Le jeudi 7 mars 2024
Quant au visuel, il semblerait légitime que MONSTER MAGNET porte plainte pour contrefaçon !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
THE TREATMENT
Running with the dogs
KISSIN' DYNAMITE
Not the end of the road
IF ONLY
No bed of roses
BADMOUTH
Badmouth
SKIP ROCK
Take it or leave it
Chroniques du même auteur
SUN Q
Myth
GOATFATHER
Monster truck
GREEN HOG BAND
Crypt of doom
7 WEEKS
Fade into blurred lines
MEMBRANE
Beyond your beliefs
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /