Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
THE MILEAGE - More mileage

Style : Rock
Support :  MP3 - Année : 2021
Provenance du disque : Reçu du label
10titre(s) - 40minute(s)

Site(s) Internet : 
THE MILEAGE FACEBOOK

Label(s) :
Helicon A&E
 (17/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 21/11/2021
Rock, hard et bien d'autre choses fort attachantes
Ah, le sympathique groupe que voici, le bel album que voilà ! THE MILEAGE ? Soit trois musiciens Danois et un chanteur américain, le quartette se basant à Copenhague et ayant déjà commis en 2016 un premier album, It’s Not The Years, It’s The Mileage. Chaque membre du groupe ayant déjà pas mal roulé sa bosse et possédant des influences différentes, la musique que propose THE MILEAGE se caractérise par une diversité bienvenue, parfois au sein d’une même composition. Le groupe s’y entend pour manier le Hard Rock estampillé 70’s, avec riffs généreux, solos de guitare économes en notes mais généreux en feeling bluesy, rythmique musculeuse. En la matière, le combo ne prétend rien réinventer mais assume cet héritage avec classe et maîtrise. En témoignent le Boogie bitumineux de Don’t Lean Your Shit On Me – Part 1 en ouverture d’album, suivi de la Part 2 en mode Hard mid-tempo totalement accrocheur, le nerveux et accrocheur The New Faith, le lent et lourd Extinction Is Forever.

Fort heureusement, il ne s’agit pas que d’un exercice de style Hard rétro ou Classic Rock, puisque les compositions regorgent de marqueurs Blues, et même d’une nette tendance Folk et Americana. Ainsi, Post Worker Blues est un long et succulent Blues acoustique, tandis que Leader Of Men et Holding On sont porteurs d’un Rock subtil sous-tendu de Folk. La poignante ballade Changing Games adopte une trame foncièrement Folk & Country, avec la bonne dose d’électricité menaçante et un gros travail sur les harmonies vocales : une splendeur ! Plus tendue quoique sans excès, Will To Learn équilibre à merveille la sécheresse intelligente de la section rythmique, avec un canevas acoustique et à nouveau un gros boulot d’arrangements vocaux. Encore plus nerveux, Dreary Days In The Job Jungle alterne couplets relativement dépouillés et refrains sous-tendus par des riffs électriques, un solo de guitare acoustique se trouvant bousculé par des riffs sévères.
A ce stade, il faut véritablement saluer la maîtrise, la variété et la versatilité du guitariste Steffen NIELSEN, ainsi que de la section rythmique composée de Newtron DODD (batteur et chœurs) et de Klaus BAAGØE (basse et chœurs), le tandem faisant montre d’une capacité d’adaptation louable.

Part essentielle de l’identité de THE MILEAGE, le chant de Dennis HOLMBERG n’est pas pour rien dans la réussite de cet album. L’homme possède un timbre assez particulier, nasal, animé d’un trémolo dramatique, oscillant entre registres médium et grave, il se montre capable d’exprimer de façon vibrante et subtile des émotions puissantes, toujours servies avec une retenue qui permet l’indispensable subtilité. Ponctuellement renforcé par des arrangements ô combien pertinents (chœurs, harmonies, chant féminin), il s’avère systématiquement pertinent, compromis idéal entre efficacité mélodique, expressivité dramatique et mâle rugosité.

A l’arrivée, l’auditeur jouit d’un album haut en couleurs, chaleureux et varié, parfois très direct, souvent ouvert à la subtilité. Un régal, qui valide le rapprochement d'univers musicaux fort différents, validant ce qu'avait tenté dans les années 80 et 90 DRIVIN' N' CRYIN', soit le charme canaille du Hard Rock et l'authenticitédu Blues et du Country Rock. Comme si John MELLENCAMP et Bob SEGER avaient rejoint Johnny CASH pour mieux plonger dans une piscine électrifiée.
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Pumpkin-T Le dimanche 21 novembre 2021

Ville : MARSEILLE
Jolie découverte. Merci Alain !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
PEARL JAM
Ten
ŠAMANE
Kaukana virtaa eufrat
ASIA
Xxx
THE GL BAND
Don't stop rock'n'roll
TEMPEST
Another dawn
Chroniques du même auteur
ELECTRIC FEEL GOOD
Jane’s inn
COMPILATION
Best of ac/dc [redux]
KAYLETH
2020 back to earth
MOONSPELL
Sin / pecado + 2econd skin
HEXVESSEL
All tree
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /