Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
STONED JESUS - Father light

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2023
Provenance du disque : Reçu du label
6titre(s) - 43minute(s)

Site(s) Internet : 
STONED JESUS BANDCAMP
STONED JESUS FACEBOOK
STONED JESUS INSTAGRAM

Label(s) :
Season Of Mist
 (16/20)

Auteur : Alain
Date de publication : 09/04/2023
Stoner psychédélique, au nom du père et du fils
En septembre 2010, je chroniquai sur ce même site le premier album du groupe STONED JESUS (cliquez ici). Adepte d’une mixture majoritairement Stoner, mais nettement mâtinée de Doom, le combo ukrainien assurait efficacement le coup, en prenant soin d’injecter à tous les étages une bonne dose de psychédélisme lysergique. Depuis, hasard malencontreux des stratégies promotionnelles des labels, j’ai loupé les albums Seven Thunder Roars (2012), The Harvest (2015) et Pilgrims (2018). Retrouvailles au cinquième album donc…

… avec la satisfaction de retrouver un groupe ayant développé une mixture plus aboutie, plus personnalisée, plus distinctive. Afin de prouver sa liberté de créer, le trio a décidé d’ouvrir ce nouvel album avec un morceau éponyme, majoritairement acoustique. Après quoi, vont alterner deux titres aux durées concises et trois compositions aux dimensions plus conséquentes, puisqu’en s’étageant entre plus de huit (Porcelain), plus de neuf (Get What You Deserve) et plus de onze minutes (Season Of The Witch). Evidemment, les formats longs permettent la multiplication des séquences au rythme, au tempo et aux ambiances contrastées : une véritable dramaturgie se développe au long cours, à la fois progressive, mélodique et épique.

Le chant clair, obsessionnel et lancinant dans son expressivité, est assuré en lead par le guitariste Igor SYDORENKO, avec le soutien harmonique de ses deux compères, qui injecte du relief dans le registre vocal, tandis que l’ensemble apporte à l’album une dimension presqu’attrayante par moments, assurément psychédélico-rétro dans l’ensemble.

Vous dire que cet album doit être acquis impérativement, car révolutionnaire, serait malhonnête en temps de paix ; vous l’affirmer en temps de guerre serait obscène. Pour être tout à fait honnête, je trouve que STONED JESUS a progressé depuis ses débuts, assumant toujours plus ses inspirations psychédéliques, sans jamais rien renier en termes de lenteur et de lourdeur.

Vidéo de Thoughts And Prayers cliquez ici
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Rémifm Le lundi 10 avril 2023
Chroniquer un groupe nommé STONED JESUS en pleines fêtes de Pâques, c'est peut-être tout simplement la classe ultime !
Commentaire de Alain : C'est mon côté number of the Beast, je ne peux pas m'en empêcher !
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
DESERT CLOUDS
Planexit
KING WITCH
Body of light
1782
1782
SUNNATA
Chasing shadows
SHADOW WITCH
Sun killer
Chroniques du même auteur
HORISONT
Odyssey
STALLION
Rise and ride
SIMO
Let love show the way
REXOR
… for glory and freedom
EL SUPREMO
Acid universe
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /