Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
HORSE GOD - Giraffatron

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2024
Provenance du disque : Reçu du groupe
10titre(s) - 56minute(s)

Site(s) Internet : 
HORSE GOD BANDCAMP
HORSE GOD FACEBOOK

Label(s) :
Auto Production
 (19/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 07/02/2024
La cyber-girafe du dieu cheval nous coupe le souffle
J’ai été attiré par cet album de HORSE GOD pour deux raisons : parce que l’illustration de couverture de l’album m’a rappelé, dans l’esprit, une œuvre d’Away (VOIVOD) avec son côté cyber-décalé, et puis parce que le nom du groupe m’a fait penser aux excellents albums d’APPALOOZA qui nous racontent justement l’histoire de ce Dieu appelé The Horse (Lire ici). Quoiqu’il en soit, grand bien m’a pris de me pencher sur Giraffatron.

Sur un solo quasi motörheadien, Sympathy Green Plant ouvre l’album. Puis mes oreilles se font marteler par un riff à la syncope écrasante sur lequel un chant hors du commun vient yodler de manière singulière. Dès la moitié du morceau c’est parti pour 3’30 instrumentales enchaînées à The Mandate, un intermède qui sonne comme le discours incompréhensible d’un tyran dystopique.
Un vol de mouettes rieuses nous sépare d’une pièce à la fois épique et clairement brise-nuque intitulée Wings Of The Sea – une sorte de chant marin testostéroné et hyper accrocheur. Ce début d’album me laisse sans voix.
Très vite, la machine reprend sa course folle à partir d’une ligne de basse qui tient par la bride un thème de plus en plus épais. C’est à 100% ce que j’attends d’une jam de desert rock réussie, à la fois puissante et sans concession. Sex Snake, c’est 7’20 du plus pur stoner instrumental.
Passé sa petite intro, Land Of The Sloths laisse se déchaîner des guitares incisives. Là encore, la brutalité laisse la place à une ligne de chant très accrocheuse. La rythmique affiche plusieurs visages tantôt grimace martelant, tantôt rictus de folie alimenté par une basse prog/jazzy. Construit avec une précision infernale et une rare créativité, ce titre s’achève sur une débauche d’énergie.
En fin manipulateur, le Dieu Cheval laisse filer Cavern Of Courage qui délivre un flot de sérénité inattendu pour calmer mon esprit. Puis, Thundersnow reprend le précédent thème en l’amplifiant et en lui adjoignant une ligne de chant d’un irrésistible lyrisme. Prise comme un tout, cette paire de titres touche au chef d’œuvre.
Mais que dire de Giraffatron, le morceau de presque neuf minutes qui offre son titre à l’album ? L’intro cybernétique est une réussite. L’ambiance sombre et inquiétante se mue à la troisième minute en un doom sabbathien à couper le souffle. Deux minutes plus tard, un pont de basse ouvre la voix à une furie qui renouera avec l’angoisse atmosphérique initiale avant qu’un dernier épisode colérique ne clôture le titre. Je reste scotché.
Sur le mode d’une sirène d’alarme, The Battle s’installe, alternant passages plein de hargne, riff iommiesque et jams échevelées. Cet instrumental est soudé au suivant, Oyster Sunset, au départ enveloppé d’une mystérieuse aura puis libérant par vagues successives son capital énergétique.

Dès son premier album, HORSE GOD affiche un potentiel et un savoir-faire hors norme. L’enchainement des titres équilibre force et atmosphères, chansons et instrumentaux. Je souligne en outre la grande expressivité du trio, autant dans ses musiques aux constructions non-linéaires que dans les mélodies vocales affirmées et catchy. Un album brillant qui mêle stoner, prog et hard rock sur-vitaminé. Simplement incontournable.

***


HORSE GOD est composé de :
- Stove KNAPP, chant, basse et synthé ;
- Jason FUERST, guitare ;
- Brad BAUMAN, batterie.

***


Extrait de Giraffatron :
- Thundersnow : Cliquez ici !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
CONVICTION
Bootlegged in clisson – live at hellfest mmxxii
THERION
Live gothic
GYPSYBYRD
Visions
BARABBAS
La mort appelle tous les vivants
NORNES
Vanity
Chroniques du même auteur
JUDGE MINOS
The keeper of imbalance
PROFESSOR ELECTRIC
Rot gut
HIGH DESERT QUEEN
Secrets of the black moon
HEEZER
1er ep
BACKLASH
Colossus
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /