Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
TRANZAT - Ouh la la

Style : Prog Heavy / Prog Metal / Prog Rock
Support :  CD - Année : 2022
Provenance du disque : Reçu du label
9titre(s) - 54minute(s)

Site(s) Internet : 
TRANZAT BANDCAMP
TRANZAT YOUTUBE
TRANZAT FACEBOOK

Label(s) :
Klonosphere
 (19/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 26/03/2022
La virtuosité au service d'une folie furieuse
À la question fondamentale qui taraude tous les fans de TRANZAT, la réponse est : « Non, ils n’ont toujours pas trouvé le maillet à débosseler les casques ! » Pour les autres lecteurs, je vais développer un petit peu quand même, mais lisez tout d’abord les chroniques de leurs deux premiers méfaits soignées et signées par Alain (Hellish Psychedelia : Cliquez ici et The Great Disaster : Cliquez là), à la suite de quoi vous revenez ici. Ok? Je vous attends. Pendant ce temps, je vais dresser un lapin d’attaque pour Manu.
(…)
Ça y est ? Vous avez déjà tout lu ?

Couché ! Couché, le lapin !

Trois ans après la fin du monde du calendrier Maya, une autre triple-conjonction Soleil-Lune-Pamplemousse pointa comme un couteau à steak* vers le port de Brest qui devint alors l’inopiné point de départ à cette folle épopée transatlantique, TRANZAT de son petit nom. Trois albums plus loin, je vous confirme qu’Ouh La La passe à dix mille lieues nautiques des terres du metal dogmatique et normé. Pour les collectionneurs d’étiquettes, je vais tenter une définition qui ne veut rien dire mais qui les rassurera : c’est très clairement du alt-metal progressif post-avant-gardiste tendance Terry GILLIAMS.

Un point commun entre le nouvel album et le précédent, c’est Itchi, le chien qui tient le premier rôle dans le clip de Nothing But Dust : (Cliquez itchi.) et qui se retrouve contre son gré sur la couverture d’Ouh La La (on voit clairement qu’il voulait se barrer et qu’ils sont deux à le maîtriser tout en faisant mine de rien). Notez au passage que la pochette de l’album souligne avec tact un goût prononcé pour le décalage. Notez également, qu’à ce niveau, le décalage entre photo de couverture et contenu musical est plutôt de l’ordre de la Fosse des Mariannes. En effet, sous cette photo rose et toute mimi, riffs mortels, solos de tueurs et cavalcades rythmiques se succèdent pendant 54 minutes, entrecoupés de nombreux passages improbables que je ne vais même pas essayer de décrire.

Non, le lapin. Non ! Pas bouger !

Musicalement, TRANZAT craint dégun comme on dit dans mon quartier. Les musiciens et chanteur sont des monstres libérés des contraintes techniques et peuvent interpréter n’importe quoi (c’est d’ailleurs ce qu’ils font). Ajoutez à cela un talent aigu de compositeurs, des paroles surprenantes et une production à la fois dynamique et cristalline et vous réunissez les conditions pour expérimenter sans limite un metal quasiment unique.

Ouh La La plaira sans restriction aux fans de CITY WEEZLE, de Devin TOWNSEND, de PRIMUS et des MONTY PYTHONS, et pourra fort bien mettre sur le cul une grande partie des autres métalleux. Un album à découvrir en priorité dès le… 1er avril (Eh oui, souci du détail).

***


De gauche à droite et de haut en bas sur la couverture, TRANZAT est composé de :
- Nicolas GALAKHOFF, basse ;
- Manuel LIEGARD, guitare, chant ;
- Benjamin ARBELLOT, guitare ;
- Thomas COÏC (comme le café bigouden), batterie ;
- Itchi, top model.

***


Extrait de Ouh La La :
- Lord Dranula : Cliquez ici !
- Lobster Beaujolais : Cliquez ici !
Non, pas toi. Pas cliquer. Pas cliquer, le lapin !
Lapin, lâche ! Tu lâches, maintenant !
Non mais aïe-euh ! Tu vas lâcher, putain de lapiiiiiin !



*Couteau à steak : arme sacrificielle précolombienne.

COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Pumpkin-T Le vendredi 8 avril 2022

Ville : MARSEILLE
Tu as très bien fait, mon tigrou !
Alain Le lundi 4 avril 2022
Cher lapin, j'ai le plaisir de t'annoncer que je viens de commander de CD de TRANZAT via Bandcamp. Par voie de conséquence (expression moins usitée, et donc moins horripilante que du coup), je compte bien apprécier ces nouveaux ébats technico-délirants, avec la même intensité que pour les deux premiers albums.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SAGA
Worlds apart
KING BUFFALO
The burden of restlessness
GAIA
March of condamned
VANDEN PLAS
Chronicles of the immortals : netherworld ii
CAIN
The master clockwork
Chroniques du même auteur
PRAYING MANTIS
Katharsis
STRAYTONES
Magic green river swimmin’ & stunning tarzanka experience
MUDWEISER
The call
INDIGO RAVEN
Looking for transcendence
DESERT CLOUDS
Planexit
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /