Français  
Accueil    Association    Liens    Livre d'or    Contacts 
Login: Passe:
 
S'inscrire gratuitement
Votre panier est vide
0 article
Valider votre panier
Chronique
LONG KATE - Long kate

Style : Dark / Gothic / Doom / Stoner
Support :  MP3 - Année : 2024
Provenance du disque : Reçu du groupe
4titre(s) - 25minute(s)

Site(s) Internet : 
LONG KATE BANDCAMP
LONG KATE FACEBOOK
LONG KATE YOUTUBE

Label(s) :
Auto Production
 (17/20)

Auteur : Pumpkin-T
Date de publication : 08/04/2024
Doom metal oxydé par les vents salés
Le trio de Providence est imprégné par la tradition orale de Nouvelle-Angleterre dans laquelle revient régulièrement le personnage ambigu et fantomatique de LONG KATE. Elle hante les côtes venteuses ou brumeuses et surgit dans les récits d’horreur que se racontent les ados autour des feux de camp. L’ambiance musicale du groupe est en rapport avec cette torpeur dans laquelle peut nous plonger une errance hasardeuse à travers une nature maussade. Quel genre musical serait mieux adapté que le doom metal pour exprimer cet état d’esprit ? Aucun.

LONG KATE vient de réaliser son premier mini-album éponyme (4 titres). Le doom metal développé par le groupe est à la fois mélodique et émaillé de sons étranges ici et là pour renforcer des atmosphères pesantes. Il émane de tous les titres un fort sentiment de mélancolie. La construction polyphonique est maîtrisée et lorsque la voix de Jason porte une mélodie en demi-teinte, en second plan se déroule souvent un drame beaucoup plus sombre encore.

Sur une bande son composée de bruits blancs, de vibrations mécaniques, de grincements, s’imposent petit à petit les premières mesures pesantes de Blear. Le riff est sous-tendu par des bourdonnements modulés, le rythme est lent et la voix légèrement acidulée. Durant ses sept minutes, le morceau a un effet hypnotique certain que j’aime beaucoup, même si je regrette un mixage un peu approximatif et trop de porosité entre les couches de son… à moins justement que ce son trouble ne soit un choix artistique participant à épaissir l’atmosphère angoissante.
La seconde plage, Walking Corpse Syndrome, est beaucoup plus courte (3’30) mais possède un excellent contraste entre phases mélodiques et phases rythmiques appuyées.
De mon point de vue, la mélodie vocale de Foilsick Stare se cherche trop, semble s’égarer. Mais une nouvelle fois, est-ce un défaut ? Ce désordre n’est-il pas l’ingrédient essentiel du regard malade que nous vend le titre ? Quoiqu’il en soit, le résultat sonne comme l’expression d’une langueur psychédélique.
Ce même sentiment d’un temps qui se dilate, d’une marche sans direction, d’une vision sans focale m’envahit à l’écoute du dernier morceau, Drudenhaus - sentiment amplifié par des paroles particulièrement glauques et mystérieuses.

Avec son premier album, LONG KATE a su éveiller mon intérêt par des ambiances très épaisses que je goûte particulièrement. Et puis je suis en parfait accord avec le groupe dans le choix de cette œuvre de Dylan AHERN - Hum - qui illustre l’album. Il ressort de cette installation une sorte de duel mystérieux entre ce qui est construit de main d’homme et des éléments arrachés à la nature. Tout comme leur musique, l’image est étrange et perturbante.

***


LONG KATE est composé de :
- Jason PRINCIPI, guitare et chant (THE AMPHIBIOUS MAN) ;
- Adam HEEGE, batterie, synthés (TROPHY HUNT) ;
- Kai VAN VLACK, basse.

***


Extrait de Long Kate, l’album :
- Blear : Cliquez ici !
COMMENTAIRES DES LECTEURS Vos commentaires, vos remarques, vos impressions sur la chronique et sur l'album
Pour pouvoir écrire un commentaire, il faut être inscrit en tant que membre et s'être identifié (Gratuit) Devenir membre de METAL INTEGRAL
Personne n'a encore commenté cette chronique.
 Actions possibles sur la chronique
Enregistrer la chronique au format .PDF
Afficher la version imprimable de la chronique
Envoyer la chronique par email
Ecrire un commentaire
Poser une question sur la chronique
Signaler une erreur
Chroniques du même style
SILVER DEVIL
Paralyzed
URSULAR
Preta
STRAMONIUM
Elder moon
HIGH DESERT QUEEN
Secrets of the black moon
MONOLITH
Mountain
Chroniques du même auteur
SUMMER STORM
Sonic flame
BULLET-PROOF
Cell xix
MASACRITIKA
Raza de kaín
BUTTERFLY
Doorways of time
WITCHORIOUS
Witchorious
© www.metal-integral.com v2.5 / Planète Music Association (loi 1901) /